Le métier de référenceur compte parmi l’ensemble des métiers qui ont vu le jour ou qui se sont développés grâce à l’essor des nouvelles technologies et de l’Internet. A l’instar du Community manager, du Webdesigner ou encore du Webmaster, le référenceur Web est l’un des métiers phares dans le monde actuel. Tout le monde connaît aujourd’hui l’importance de posséder le meilleur référencement possible afin de figurer en très bonne place dans les résultats de moteurs de recherche convoités comme Google. Mais toutes les personnes possédant une entreprise ou un site Internet ne sont pas compétentes ou n’ont pas le temps de s’occuper de leur référencement. C’est précisément là où le référenceur va pouvoir intervenir. En effet, parmi les professionnels experts du marketing sur Internet et sur Google, le référenceur est précisément celui qui va avoir la meilleure vision concernant le positionnement sur les moteurs de recherche et sur les possibles manières d’optimiser l’expérience et la visibilité de votre site.

Les fonctions du métier de référenceur

Travaillant au sein d’une agence SEO ou pouvant être employé dans les branches business ou marketing d’une grande entreprise, le référenceur sera en charge de toute la politique de référencement du site Web de son employeur ou de son client. En résumé, c’est le référenceur qui sera en charge de positionner au mieux le site Internet de l’entreprise dans les résultats de recherche des moteurs dédiés comme Google par exemple. Il aura donc la lourde responsabilité d’augmenter la visibilité de son employeur ou de son client sur Internet (aussi bien sur les moteurs de recherche, comme celui de Google par exemple, que sur les réseaux sociaux via des campagnes de référencement social par exemple) et donc l’audience du site Internet de l’entreprise en question. Le référenceur tient donc une place déterminante dans le monde actuel : de la qualité de son travail peut en effet dépendre une partie des ventes et donc du chiffre d’affaires de l’entreprise qui l’emploie ou qui a recours à ses services.

Référenceur

Pour réaliser sa mission, le référenceur devra tout d’abord analyser le site Web qui lui est confié mais également observer les sites Web concurrents du même domaine que sa marque. De par ce travail, le référenceur SEO est véritablement un spécialiste du marketing digital qui connaît également bien son audience, ce qui peut lui permettre aussi d’être en relation avec un chargé de communication. Ainsi, grâce à cette étude, il pourra optimiser techniquement le site Internet afin d’améliorer son référencement. En cela, il peut lui être demandé d’avoir des compétences non seulement en SEO, mais aussi plus largement en informatique quoique les diplômes utiles pour accéder à ce métier peuvent plus largement consister en des formations relatives aux technologies d’Internet ou du digital de manière générale.

Les référenceurs ont donc le plus souvent suivi des formations professionnelles par le biais d’études en business ou en marketing. L’essentiel étant que ces formations ne soient pas sans rapport avec le SEO. Une « licence professionnelle référenceur » peut par ailleurs être donnée à cette fin et faciliter l’accès au métier pour des profils spécialisés. Dans la plupart des cas, le référenceur ainsi formé à l’analyse SEO pratiquera son métier en agence parfois aux côtés de rédacteurs de contenu avec lesquels il devra collaborer.

En effet, le référenceur doit également travailler sur des contenus et notamment sur les mots-clés afin que les textes présents sur le site soient parfaitement enrichis sémantiquement parlant. Cela permettra d’augmenter la visibilité et donc le trafic du site Internet en question.

Certains professionnels en référencement naturel sont à la fois référenceur et rédacteur. Ils ont à ce titre le don de pouvoir optimiser la visibilité et le trafic d’un site dans les meilleurs conditions en jonglant avec l’une ou l’autre de leurs compétences, ce qui peut toutefois être une mission ardue notamment quand le référencement d’un site demande un travail à plein temps sur le SEO en tant que tel indépendamment de la stratégie éditoriale. Spécialiste absolu du référencement naturel ou chargé de référencement plutôt dans le genre couteau-suisse, un audit auprès d’une agence web sera en mesure de vous dire quels sont les profils adaptés à votre stratégie en référencement.

Les qualités d’un bon référenceur

Pour devenir un bon référenceur, vous devez posséder de nombreuses qualités. En effet, la casquette de référenceur vous oblige à combiner plusieurs aspects de différents métiers liés à l’Internet. Concernant la rédaction et l’optimisation de contenus pour le site, vous devez posséder de bonnes qualités d’orthographe, de grammaire et de syntaxe qui vous rapprocheront ainsi du métier de rédacteur Web. Mais vous devez également être très à l’aise dans le codage informatique afin de permettre au site d’être parfaitement optimisé techniquement. En cela, vous vous rapprochez davantage des qualités requises pour être codeur de site Internet. Comme cela a été écrit plus haut, une licence professionnelle en référencement peut vous permettre d’obtenir les connaissances fondamentales pour commencer dans cette profession.

Mais ce n’est pas tout… Le métier de référenceur nécessite également une très grande curiosité. En effet, ce métier étant en relation directe avec l’Internet et les nouvelles technologies, il est tout à fait indispensable que vous vous teniez parfaitement au courant des dernières avancées dans ces domaines. Le référenceur doit donc se renseigner en permanence pour rester à la pointe des évolutions rapides du secteur et notamment regarder de près comment Google évolue puisqu’il s’agit d’un des moteurs de recherche les plus utilisés.

Inutile de préciser que le référenceur doit aussi avoir une parfaite maîtrise de l’Internet en général et plus particulièrement des moteurs de recherche et des codes qui permettent à un site de gagner en visibilité. Il doit également posséder des qualités certaines dans le domaine du marketing afin de pouvoir mettre en place la meilleure stratégie marketing possible. La curiosité, l’organisation et la pédagogie sont donc des qualités généralement très appréciées lors de la recherche d’un référenceur Web.

La formation du référenceur Web

Le métier de référenceur Web est encore relativement récent et peu de formations dédiées sont encore proposées dans ce domaine. Malgré tout, un minimum de trois années après le baccalauréat est généralement requis afin de pouvoir proposer ses services comme référenceur Web au sein d’une entreprise.

Après avoir obtenu le baccalauréat de votre choix, vous devez vous diriger vers une licence professionnelle spécialisée dans les métiers de l’informatique et du marketing. Notons que l’Université de Mulhouse propose la seule licence professionnelle spécialement dédiée à ce métier, grâce à sa licence professionnelle Référenceur et Rédacteur Web. C’est une formation reconnue de grande qualité si vous souhaitez exercer ce métier. Après l’obtention de la licence professionnelle, vous pourrez travailler au sein d’une entreprise ou encore poursuivre dans un Master spécialisé en marketing digital.

Les débouchés et le salaire du référenceur Web

Le métier de référenceur Web est encore particulièrement récent ce qui fait que le nombre de référenceurs est bien en deçà de la demande aujourd’hui. En effet, au cours des dernières années, de plus en plus d’entreprises ont compris l’importance d’un bon référencement. Il faut donc former de plus en plus d’individus à ce métier. Si vous vous engagez dans cette voie, sachez que les probabilités de trouver un emploi à la sortie de votre licence professionnelle sont très élevées.

Concernant le salaire, on recense un salaire moyen allant de 22 000 à 30 000 euros annuels pour un jeune diplômé. Bien sûr, le salaire évolue avec votre expérience et il est possible de gagner jusqu’à 50 000 euros annuels sur des missions demandant une grande expertise.

En conclusion, on peut dire que le métier de référenceur Web est donc un métier d’avenir passionnant en permanente évolution et dans lequel la routine ou l’absence de perspectives professionnelles ne sont pas de mise.

Référenceur
5 (100%) 1 vote