Il existe plusieurs KPIs pour évaluer les performances SEO globales de votre site. Dans cet article nous allons vous proposer les indices de performance sur lesquels il faut porter votre attention pour analyser l’évolution de vos performances SEO.

1. Le trafic SEO

Cela pourrait paraitre évident comme mesure, mais le référencement naturel est mesurable grâce à Analytics. Grâce à cet outil vous pouvez voir la part de vos différentes sources de trafic (SEO, direct, SEA…) si vous avez bien configuré votre site internet au préalable.

C’est le moyen le plus simple de mesurer la part de chaque source trafic de votre site internet, donc la partie du SEO.

Pour obtenir des insights vraiment pertinents, il peut être recommandé de faire appel à une agence SEO qui maîtrise les outils et méthodes de web analytics.

2. La position de vos mots-clés dans Google

Il est important de surveiller et de réaliser l’analyse et le suivi des positions de vos mots-clés dans les résultats de recherche de Google. Grâce à certains outils vous pouvez regarder sur quels mots-clés vos pages remontent sur Google. Cela va pouvoir vous donner une idée de ce que Google comprend au contenu de vos pages et quels mots-clés il sélectionne.

Vous pouvez modifier l’association d’un mot-clé principal pour une page en retravaillant le contenu de cette page. Ce travail de contenu optimisé d’un point de vue SEO, va vous permettre de vous positionner sur un mot-clé spécifique. Il est normal que vous ressortiez aussi sur des mots-clés de la même catégorie que le mot-clé ciblé, ces mots-clés secondaires vous apporterons du trafic organique additionnel et ce n’est pas alarmant si vous perdez des positions sur ce types de requêtes.

L’évolution de vos mots-clés dans les résultats de recherche est un bon indicateur clé de performance de votre progression SEO. Pour avoir des mots-clés dans les top 3 et sur le reste de la première page, vous devez trouver les bons mots-clés en fonction de votre site.

Vous ne devez pas cibler des mots-clés avec un volume de recherche trop important, mais en avoir un adapté en fonction de votre trafic. Il est inutile d’essayer de vous positionner sur des mots-clés très génériques si vous n’êtes pas un site référent dans votre domaine. Les mots-clés pour lesquels il est plus facile d’apparaître dans les premières positions des résultats de recherche sont votre nom de marque et les longues traînes.

Vous devez vous fixer des objectifs atteignables en fonction de la puissance de votre site, c’est comme ça que vous allez voir les vrais résultats de vos actions SEO sur les mots-clés. Ces objectifs doivent se traduire par le choix de différents mots-clés avec un volume de recherche intéressant et qui améliorera votre acquisition de trafic naturel.

3. Les pages de destination

Il est important de bien choisir sa page de destination en fonction du mot-clé cible pour ne pas décevoir l’internaute et diminuer le taux de rebond. Avoir une page de destination qui a un taux de rebond très élevé et un temps passé sur la page très faible, signifie que le contenu de cette page ne répond pas assez à la requête de l’internaute.

L’association de la page de destination et du mot-clé est primordiale pour ne pas avoir un effet déceptif pour l’internaute, et que le contenu de cette page réponde à la recherche.

4. Le nombre de pages indexées

Il est très important de pouvoir contrôler du mieux possible le nombre de pages qui est indexé par Google. Tout d’abord si vous souhaitez voir une page de votre site dans les résultats de moteurs de recherche, il faut que cette page ait une balise « index ».

En plus de cette manœuvre de base, il faut aussi optimiser votre fichier robots.txt pour indiquer à Google ce qu’il a le droit de crawler et ce que vous souhaitez qu’il ne crawl pas. Pour vous aider à maitriser au mieux l’indexation de vos pages vous devez aussi optimiser le crawl des robots de Google.

5. Le chargement des pages

Le temps de chargement des pages n’affecte pas directement le SEO d’un site, mais elle a une conséquence sur le temps que les robots Google accordent à votre site. Plus une page est longue en termes de chargement, plus Google va passer du temps sur cette page et plus la performance des pages va se faire ressentir.

En plus d’avoir un impact indirect sur le SEO, le temps de chargement d’une page affecte l’internaute. Si un internaute arrive sur une page qui mets du temps à se charger, l’individu aura tendance à sortir du site pour visiter un autre résultat dans Google. Cela va donc augmenter votre taux de rebond, diminuer le temps moyen passer par page et potentiellement donner du trafic à l’un de vos concurrents.

Le fait que Google passe du temps sur une seule de vos pages cela va impacter le temps total qu’il avait accordé à votre site. Du coup, toutes les pages qui ne seront pas vues à la fin du temps alloué ne seront pas crawlées par Google. C’est pour cela que Google considère que le temps de chargement d’une page web est très important.

Pour résumé, un site qui contient des pages avec un temps de chargement trop long va avoir un impact UX (expérience utilisateur) mais aussi un impact SEO.

6. L’optimisation du crawl

Le temps alloué par Google à votre site est très important. Il faut absolument gérer le mieux possible ce crawl. Pour cela vous pouvez tout d’abord optimiser votre fichier robots.txt, gérer ensuite les pages que vous souhaitez voir apparaître en première position des résultats de recherche et enfin travailler le temps de chargement de vos pages.

En plus de ces trois leviers, vous devez aller sur la Search Console et regarder si vous avez des pages qui ne sont pas indexées et/ou crawlées par Google. Avec la Search Console vous avez un outil majeur pour vous aider à optimiser le crawl des robots de Google sur votre site.

7. La confiance accordée par Google

La confiance que Google attribue à votre site (ce qu’on appelle également le Trust Flow) est importante pour devenir à ses yeux un site référent. Vous pouvez y arriver par le biais des liens externes (backlinks) qui pointent vers vous.

Ce qui est pris en compte, dans ces liens externes, c’est la qualité du site (si c’est aussi un site référent dans son domaine), le nombre de liens qui pointe vers votre site et le fait qu’il y ait des sites qui pointent de façon régulière vers votre site. Vous avez des outils qui vous permettent de savoir quels sont les sites qui pointent vers votre site, si vous avez des liens qui ont été supprimés…

Avec ces 7 KPIs vous avez de bonnes bases pour réaliser la meilleure analyse en vue de pouvoir mesurer la performance SEO globale de votre site. Avec la mise en place de la RGPD (qui permet de gérer les données personnelles et de gérer la politique de confidentialité), il est un peu plus difficile de suivre le réel trafic de votre site, car les cookies peuvent être désactivés par les internautes, même si un grand nombre d’entre eux accepte les cookies.