Qu’est-ce qu’une page web ?

Une page web est un document simple qui ne contient que du texte et du language de programmation HTML. Elle peut contenir d’autres fichiers comme des images, des vidéos, des pdf. C’est une unité élémentaire du World Wide Web et pour un site Internet, identifiée par une URL (Uniform Resource Locator) unique. La page est interprétée par les navigateurs Internet comme Firefox, Chrome, Safari… Généralement, un site Internet contient plusieurs pages web reliées entre elles par des liens hypertextes, la page principale est par ailleurs baptisée la « page d’accueil » ou « home page » en anglais.

Page web : définition technique

La page web contient à la fois des éléments de type visibles que l’on peut distinguer, et d’autres éléments de type invisibles, qu’on ne voit pas – mais qu’il est toutefois possible de rechercher. Les premiers contiennent la plupart du temps du texte (incluant parfois des liens redirigeant vers d’autres pages web), des images ou encore des vidéos, du contenu sonore, parfois même des animations et d’autres modules souvent en lien avec les réseaux sociaux. Les seconds constituent quant à eux, toute la structure codée en amont qui permet de rendre possible l’affichage exactement tel qu’on le voit, ainsi que les interactions entre la page web et l’internaute.

Une page web standard est donc constituée en transparence de codes différents, majoritairement du HTML (Hypertext Markup Language), qui va architecturer la structure de base et également, indiquer la langue principale de la page avec l’attribut « lang » ; mais aussi du CSS (feuilles de style en cascade) pour mettre en page le contenu de façon statique ; et enfin du JavaScript pour tout ce qui concerne le contenu dynamique et les fonctionnalités plus poussées. Elle peut cependant aussi avoir été conçue en format Flash. En d’autres termes, la page web est la symbiose de trois éléments réunis sur une même adresse : le contenu, la présentation et le comportement (autrement dit « l’interactivité »).

D’un point de vue technique, comme nous l’avons déjà stipulé, la page web est le fruit d’un échange entre un serveur et un navigateur, d’une source elle-même composée d’un fichier texte (à laquelle on peut directement accéder depuis la page sur laquelle on navigue ou depuis une section qui va différer en fonction du navigateur Internet utilisé) et que le navigateur va quant à lui tout simplement interprété. Il est important de vérifier les performances de votre site et notamment l’affichage optimal de vos pages sur tous les navigateurs car s’il y a trop de différence sur l’un ou sur l’autre et que l’aspect de votre site en est détérioré, il faudra identifier certains codes à corriger.

Accès et consultation d’une page web

Un ensemble de pages web constituent un seul et même site web. Elles sont la plupart du temps rassemblées sous un nom de domaine commun, afin que le site en question soit accessible à partir d’une même adresse sur Internet. La totalité des pages web (de différents sites) forme donc ce qu’on appelle le web, le réseau ou encore l’Internet… Bref, le monde virtuel où est condensée l’info numérique du cyberespace.

L’accès à une page est ainsi rendu possible par l’adresse web sur laquelle elle se trouve. On peut accéder à cette adresse de plusieurs façons : en tapant par exemple manuellement son texte dans le champ de la barre d’adresse de son navigateur Internet, mais aussi depuis un hyperlien se trouvant par exemple sur un support quelconque tel qu’une autre page web, un courrier électronique ou encore un document Word.

Bien que la page web soit conçue pour être originellement affichée sur les écrans d’un ordinateur ou bien d’un téléphone, le HTML rend la navigation possible depuis n’importe quel autre appareil, quelle que soit la taille de l’écran et son usage originel. En d’autres termes, la page web est bien plus qu’une simple page et offre de nombreuses possibilités d’interagir avec l’utilisateur.

Mise en page et création d’une page web

Si la page web a cette particularité d’être affichable quelles que soient les conditions d’utilisation, c’est grâce aux langages HTML et CSS qui offrent aux navigateurs Internet une grande marge d’adaptation. Le rendu sera de ce fait optimisé, qu’il s’agisse d’un écran de smartphone, d’une tablette tactile et même d’un écran TV. C’est ce qu’on appelle du « design fluide » ou du « responsive design » en anglais. Ces techniques prennent en considération la largueur et les dimensions de l’espace sur lequel le contenu sera affiché. Le « design fixe », en revanche, ne permet pas de moduler le contenu en fonction de la taille de l’écran, il est de ce fait contraint de s’afficher dans une fenêtre de dimensions prédéfinies.

Seul un éditeur de texte ou HTML permet la création de pages web. Celles-ci seront ensuite mémorisées sur un serveur – qu’on appelle aussi hébergeur. Leur design dépendra de tout un chacun mais implique quoi qu’il en soit des compétences particulières en la matière – de la même façon que l’optimisation du référencement, qui pourra être dans certains cas confiée à une agence SEO pour positionner les pages de son site dans les premiers résultats naturels de recherche. Il est toutefois possible d’avoir recours à des logiciels, à des outils ou à des éditeurs qui proposent des formules avec des templates en ligne, faciles à télécharger mais aussi à personnaliser en fonction des modules qu’on souhaite ajouter. Enfin, on peut également s’en remettre à ce qu’on appelle un « wiki» (site web collaboratif où tout le monde peut publier ou modifier du contenu), pour créer et gérer du contenu rapidement et gratuitement.

A noter : un moteur de recherche indexe des pages web et non pas des sites web contrairement à ce que l’on pourrait penser, et cela en dépit du fait qu’il prenne en considération les liens présents entre les diverses pages d’un même site Internet.

Page web 1