Publié le 25 juillet 2019 à 12 h 14 min

« Le contenu est roi » : vous connaissez cette expression ? Cette formule est toujours gagnante et reste une base essentielle pour une bonne stratégie de référencement naturel permettant de soigner la visibilité de votre site dans Google. Suivez des règles précises et concrètes pour produire du contenu de qualité afin d’obtenir une meilleure visibilité dans les SERP et augmenter le trafic du votre site ou de votre blog.

Qu’est-ce que le « SEO copywriting ».

Le « SEO copywriting » est l’art d’écrire pour Google. Plus particulièrement, cela consiste à associer l’optimisation de textes pour les moteurs de recherche aux bonnes règles de rédaction et d’écriture pour les lecteurs. En d’autres termes, il s’agit d’écrire correctement en tenant compte également des règles de Google. Cette technique permet de jouer un rôle déterminant en web marketing et s’avère essentielle en termes d’inbound marketing et plus généralement en vue de générer du trafic de qualité sur un site ou sur un blog. Afin d’améliorer les prestations d’un site dans les SERP, il est donc indispensable de produire du contenu de qualité qui soit apprécié par les moteurs et à la fois par les internautes.

Un homme pense rédige du contenu

La lecture des contenus par Google et les robots.

Dans une optique d’optimisation des contenus, il convient de se demander comment Googlebot décide de l’utilité et de la pertinence d’une page par rapport à d’autres pages. En effet, les moteurs ne lisent pas les contenus comme un humain le ferait, ils suivent cependant des techniques propres à leurs algorithmes. Après avoir classé le site dans un certain secteur d’activité en fonction des mots utilisés, l’algorithme de Google fait appel à plus de 200 paramètres en vue de déterminer le classement des pages les plus pertinentes pour une requête donnée : parmi ceux-ci, le facteur qualitatif du contenu se trouve sans doute au sommet de la liste.

bouton contactez-nous

La méthode à suivre pour créer du contenu de qualité.

Quelles sont donc concrètement les astuces à mettre en place pour que votre contenu soit considéré de qualité ? Voici nos conseils pour construire une stratégie de content marketing efficace :

1. CRÉEZ UN PLAN ÉDITORIAL EN FONCTION DES PRIORITÉS.

Avant de passer à l’acte, il est important de lister les priorités en fonction de votre objectif de marketing de contenu et de votre audience cible. Les efforts de création de contenus et de rédaction ne seront pas les mêmes sur une page de produit par rapport à une page de catégorie ou à un article de blog. Concrètement, vous allez donc distribuer les ressources à disposition en fonction de la visibilité que chaque type de contenu est susceptible de créer. Il va sans dire que vous allez concentrer davantage vos efforts de création sur les contenus susceptibles de créer une visibilité à long terme, notamment sur des contenus froids comme les articles et les tutoriels. En général, ce type de contenus permettant de fidéliser les lecteurs et d’atteindre des nouveaux prospects évolue lentement au fil du temps, ce qui fait son point de force pour définir une stratégie de contenus gagnante basée sur un socle solide constitué de contenus fiables et de qualité.

2. ANALYSEZ L’INTENTION DE RECHERCHE DE L’INTERNAUTE.

Bien écrire pour les moteurs et à la fois pour les lecteurs signifie tout d’abord mener une analyse préalable autour de l’intention de recherche de l’internaute. Il s’agit de se mettre à la place de ce dernier, en se demandant quel est le contenu qu’il souhaite obtenir quand il tape une requête donnée sur Google. Meilleure est la compréhension de cette intention, meilleure sera la réponse du moteur. Si les algorithmes essaient de s’y baser de plus en plus, il est important de tenir compte de cette notion aussi quand on optimise les contenus d’un site ou d’un blog.

Les éléments à prendre en compte pour cette analyse sont les suivants :

a) La requête principale : définissez l’expression ou le mot clé représentant la thématique précise sur laquelle vous souhaitez vous positionner sur Google : dans le cadre d’une stratégie de marketing de contenu, il peut s’agir d’un produit, d’un service ou d’une activité que vous proposez.

b) Le champ lexical lié à la requête principale : identifiez un ensemble de mots (synonymes, mots proches, etc.) permettant d’enrichir le contenu de la page et de contextualiser la requête principale. Plus concrètement, il s’agit de rassembler les mots de l’univers sémantique lié au sujet que vous proposez et que vous cherchez à mettre en avant à travers votre contenu. Cela permet de résoudre toute ambigüité possible autour du sens du texte : d’un côté l’internaute comprendra facilement ce que vous proposez, de l’autre côté les moteurs seront en mesure de détecter le sens de votre texte et de le faire matcher avec l’intention de recherche de l’internaute. La création du champ lexical autour d’une requête se base premièrement sur la recherche intuitive : on part du principe que si vous connaissez votre domaine vous êtes capable d’associer d’autres mots au mot clé principal. Il existe aussi des outils pour identifier facilement l’univers sémantique autour de la requête principale : l’un des plus efficaces est mis à disposition par notre outil Monetoring.

3. EVITEZ LES AMBIGUÏTÉS OU LE SECOND DEGRÉ.

N’oubliez pas : les robots ne lisent pas votre article comme un humain. Afin de permettre aux moteurs de lire et d’interpréter facilement votre contenu, il est donc conseillé d’éviter les expressions ambiguës, ainsi que les métaphores, les doubles sens et les termes très peu employés, qui risquent d’être déroutant pour les moteurs. Optimisez vos contenus tout en restant cohérents par rapport à votre secteur d’activité, en utilisant principalement le vocabulaire approprié, afin de rendre le texte facilement compréhensible pour les robots. De cette manière, ils sauront facilement le classer dans le secteur approprié.

4. HIÉRARCHISEZ LES INFORMATIONS (PYRAMIDE INVERSÉE).

Le but des internautes atterrissant sur votre site est d’obtenir des informations facilement et rapidement. Pour ce faire, ils ne prennent pas nécessairement le temps de lire un article jusqu’au bout, mais ils préféreront examiner rapidement des pages à la recherche des informations dont ils ont besoin. Il est donc important d’organiser les contenus de manière simple et efficace, afin que le lecteur soit en mesure de trouver facilement ce qu’il recherche. Concrètement, il est conseillé de hiérarchiser les informations, en s’appuyant sur la technique de la pyramide inversée : le message principal doit apparaitre en début de texte afin que l’internaute soit attiré et poussé à rester sur la page pour lire les détails. En effet, les premières lignes sont essentielles afin que les visiteurs soient amenés à poursuivre la lecture de l’article. D’ici l’importance de rédiger une introduction captivante. Il est également conseillé de rédiger des paragraphes concis afin d’aller directement à l’essentiel et de se servir du gras et des intertitres pour mettre en valeur les informations principales.

5. CRÉEZ DES CONTENUS ORIGINAUX.

Afin d’améliorer le ranking de votre site et le positionnement de vos pages dans les SERP de Google, il est essentiel de créer des contenus uniques. Cela pourrait sembler anodin pourtant c’est essentiel puisque Google pénalise fortement le contenu dupliqué : si votre texte est identique ou ressemble fortement à un autre contenu publié sur le web (que ce soit sur le même site ou ailleurs) vous risquez de faire passer votre page pour du spam aux yeux de Google. Résultat ? Vous risquez de voir votre site sanctionné par Google Panda. Evitez donc cette mauvaise pratique et créez toujours des contenus ayant des éléments d’unicité et d’originalité par rapport au reste du web.

6. CRÉEZ DES CONTENUS UTILES ET CAPTIVANTS.

En plus d’être originaux, vos contenus doivent être utiles : l’internaute doit avoir l’impression d’accéder à des informations intéressantes et précieuses dont il pourra se servir pour ses besoins ou pour sa culture personnelle. Pour réussir votre stratégie de contenu, essayez donc de partager des bons conseils ainsi que des informations et des données crédibles, apportant une valeur ajoutée aux connaissances de l’internaute. Bien évidemment, n’oubliez pas d’effectuer une vérification préalable sur les informations partagées ainsi que sur les sources que vous pourrez éventuellement citer. Quel est le résultat ? Un contenu intéressant est susceptible de pousser à la réflexion les lecteurs. De cette manière ils seront amenés à laisser des commentaires et à interagir entre eux autour de l’article et de la thématique proposée, par exemple à travers le partage via les réseaux sociaux. La réaction en chaîne déclenchée sera bénéfique car cette dynamique augmentera le potentiel de trafic sur votre page et par conséquent sur le site.

7. CRÉEZ DE LIENS INTERNES ET EXTERNES.

La pratique du cross-linking permettra de bien distribuer la popularité entre les différentes pages de votre site. Pour cette raison, il est important de créer des liens internes qui soient contextualisés : linkez entre elles les pages qui traitent de la même thématique ou de sujets liés, afin de montrer aux robots la cohérence et la logique régissant la structure de votre site. L’ancre de lien doit être également pertinente par rapport à la page de destination : évitez donc des formules telles que « cliquez ici », ne transmettant pas le sens de la page. En effet, cette technique permet d’indiquer à Google le sujet traité par vos pages et vous évitera les divagations au sein d’un même article.

Le linking externe constitue également une bonne pratique dans le référencement web et notamment dans une stratégie d’optimisation de contenus : les pages ayant des liens sortant obtiennent un meilleur positionnement Google par rapport à des pages qui n’en ont pas. La règle de base est la même que pour le linking interne : les liens externes doivent être pertinents et cohérents par rapport à la thématique traitée au sein de la page. Il est aussi conseillé de vérifier la réputation des sites linkés : un lien externe vers un site pénalisé par Google pourrait nuire à votre page.

8. METTEZ EN EXERGUE LES MOTS CLÉS SUR LA PAGE.

Lorsque l’on met en exergue un mot en utilisant l’italique, le gras ou le surligné, les moteurs de recherche supposent qu’il s’agisse d’un mot clé. Pour optimiser vos contenus, n’hésitez pas à indiquer les mots clés de votre page à Google en ajoutant au code source les balises sémantiques spécifiques <strong> et <em> ou les balises <b> et <i>.

Les mots clés de votre page doivent être également indiqués dans le titre éditorial (H1) ainsi que dans les intertitres (H2, H3, Hn), tout en respectant la hiérarchie des titres et les principales règles de pertinence et d’optimisation. Pour rendre votre stratégie de contenus encore plus efficace, faites de même pour le Title et la méta-description, cependant évitez de répéter le même mot clé plusieurs fois dans les différents tags afin de ne pas passer pour du spam.

9. INSÉREZ DES IMAGES.

Les contenus dépourvus d’images sur le web sont peu séduisants aux yeux des lecteurs et risquent de ne pas être lus jusqu’au bout. En revanche, si on insère des visuels susceptibles de valoriser les contenus, nous allons mettre davantage l’accent sur le contenu de notre page. Une image peut en effet être plus parlante que les mots.

Les images jouent un rôle important aussi en SEO : il est possible de les optimiser en plaçant quelques mots clés à des endroits précis. Tout d’abord dans le nom du fichier : ici vous allez indiquer à Google ce qui apparait sur la photo en y plaçant quelques mots clés. Pour ce faire, évitez les accents et séparer les mots en privilégiant le tiret du 6 afin de permettre à Google de lire correctement les informations. Deuxième élément tout aussi important dans l’optimisation des images est le texte alternatif ou attribut « ALT » : ici vous pourrez indiquer quelques mots clés supplémentaires, tout en évitant de tomber dans le keyword stuffing.

CONCLUSIONS : comment créer du contenu de qualité ?

Pour répondre à cette question, il est utile de s’interroger sur ce que veut dire créer du contenu de qualité. S’il est vrai que c’est important d’optimiser une page pour le SEO afin d’obtenir un bon positionnement, il est tout aussi vrai qu’il faut créer des contenus intéressants, utiles et rédigés correctement, afin que les lecteurs soient amenés à rester sur le site. Pour un bon référencement naturel, il faut tout d’abord être capable de communiquer de manière efficace avec les lecteurs. L’agence SEO Pixalione vous accompagne sur ces aspects essentiels du référencement de votre site web.

Vous souhaitez un accompagnement la création de contenu optimisé ? Prenons rendez-vous dès aujourd’hui

Vos coordonnées

Vos besoins

Message

* Champs obligatoires

Comment créer du contenu de qualité pour votre site ?
Rate this post