Publié le 23 septembre 2019 à 12 h 48 min

Lorsqu’on souhaite améliorer la visibilité d’un site web afin de générer du trafic qualifié, il est important de s’orienter vers une stratégie de référencement complète et bien ciblée.

Si le SEO off-page, notamment la création de liens, reste l’une des priorités en termes d’optimisation, il est important de soigner également le référencement on-page afin d’obtenir des résultats. En effet, les moteurs de recherche se focalisent de plus en plus sur le contenu et notamment sur sa structure, sur sa pertinence par rapport aux besoins des internautes et sur l’expérience utilisateur globale.

Les balises html font parties des aspects à ne pas négliger pour optimiser sa stratégie de contenu et créer du contenu SEO friendly. Leurs rôles ont évolués au fil du temps, ce qui a fait progressivement changer la manière de les utiliser et leur impact sur le positionnement dans les SERP. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les principales balises SEO permettant d’optimiser ses contenus et comment les rédiger correctement.

La balise Title

La balise titre se trouve au sein de la partie <head> du code source de la page et sert à définir le titre de votre page. Le Title s’affiche comme un titre cliquable dans les résultats de recherche, ainsi que dans les réseaux sociaux et dans le navigateur.

Le rôle de la balise Title est de donner une idée claire, concise et complète du contenu de la page. Mais quel est son poids réel sur le référencement de la page ? Il faut dire que, si d’une part il est important de bien rédiger tous les Title des pages, ceci n’est pas forcément suffisant pour obtenir un bon positionnement.

En effet, si d’une part un titre bien optimisé n’a pas forcément d’effets directs sur le classement des pages par les moteurs, d’autre parte ce dernier aura sans doute un impact direct sur le comportement des utilisateurs, qui sera logiquement interprété comme un signal de pertinence vis-à-vis du contenu en question.

En effet, le Title est le premier élément visible aux yeux des internautes dans les SERP : en regardant le Title l’internaute doit juger si la page répond bien à son intention de recherche et donc il décidera de cliquer dessus en fonction de cela. Si le contenu est qualitatif, l’internaute estimera peut être intéressant de le partager, en générant du trafic supplémentaire, et ainsi de suite, en déclenchant ainsi un processus sans doute bénéfique pour le référencement naturel.

Les moteurs de recherche deviennent effectivement de plus en plus capables de lire et comprendre le contenu et le contexte. Ils ont tendance à évaluer plusieurs éléments dans leur ensemble pour juger de la pertinence d’un contenu : la balise Title fait partie de ces éléments.

Voici les bonnes pratiques pour bien optimiser la balise Title :

  • Rédiger une balise Title unique pour chaque page, susceptible de décrire son contenu de manière précise et concise.
  • Respecter la longueur de 70 caractères au maximum afin que le titre ne soit pas tronqué dans les SERP.
  • Faire en sorte que le mot clé principal de la page apparaisse en début de Title, tout en rédigeant de manière naturelle.
  • Faire apparaitre le nom de la marque dans le Title.

La balise Meta description

La méta-description est aussi un élément placé dans la partie <head> d’une page web et elle s’affiche dans les SERP en dessous du Title et de l’URL de la page. Elle a pour but de décrire plus en détails le contenu de la page ainsi que le contexte.

On sait désormais que la méta-description n’est pas prise en compte par Google dans ses critères de pertinence officiels. Cependant, c’est un élément important, car il a une influence sur les interactions des internautes avec le site. En effet, le contenu de la méta-description complète en quelque sorte les informations concises indiquées dans le Title et permet ainsi d’accroitre la probabilité que l’internaute clique sur le site en question. Le potentiel d’impact sur le taux de clics et sur le taux de rebond est donc évident, lorsque la méta-description s’avère captivante aux yeux des internautes et respecte certaines conditions relatives à son contenu et à sa longueur.

Voici les bonnes pratiques à respecter pour une méta-description efficace :

  • Rédiger une méta-description unique, susceptible de refléter le contenu et la teneur de la page ;
  • Respecter la longueur de 150-160 caractères maximum environ, espaces compris ;
  • Inclure les mots clés importants, en rédigeant de manière naturelle, pour les internautes ;
  • Se servir d’argument marketing et accrocheur, en rédigeant un texte qui soit captivant pour l’internaute.

Structuration en balises Hn

Dans une page de contenu, les tags HTML Hn permettent d’identifier les en-têtes et les sous-en-têtes. Ils comprennent les balises H1, H2, H3, H4, H5, H6, généralement affichées en ordre d’importance. L’objectif est de structurer le contenu éditorial et mettre plus ou moins en avant les différents paragraphes du texte.

La balise H1 correspond au titre éditorial de la page : elle permet d’indiquer de quoi parle la page ou le site (dans le cas de la home page), en cohérence avec le contenu du Title.

Quelques règles à suivre pour rédiger un bon H1 :

  • Inclure 5 à 7 mots descriptifs ;
  • Rédiger un titre unique pour chaque page ;
  • Rédiger un seul H1 par page ;
  • Inclure les mots clés principaux.

Les balises H2-H6 correspondent aux sous-en-têtes du texte : grâce à l’utilisation de mots clés secondaires, elles permettent de préciser le sens sémantique de la page, afin d’aider Google à mieux comprendre son contenu. Elles permettent également d’organiser le contenu dans le but de faciliter la navigation.

Dans cette optique, l’utilisation correcte de la balise H1 a sans doute un impact sur le positionnement de la page : en effet, un contenu bien structuré s’avère plus facile et agréable à lire et à comprendre aux yeux des internautes et des moteurs. Si les informations sont bien ordonnées et organisées au sein d’un texte, l’internaute sera amené à capter rapidement les informations principales et à s’intéresser à l’intégralité du contenu (voir à continuer son parcours de navigation en cliquant sur des contenus liés par exemple). Ainsi, les effets sur le trafic et donc sur le positionnement seront à long terme positifs.

Balises schema.org et rich snippets

Les rich snippets et les balises de données structurées (schema.org) sont des balises « enrichissantes », permettant d’afficher des éléments supplémentaires dans les SERPs ou d’organiser les données de manière logique. Il s’agit d’un balisage sémantique que l’on met en place dans le code html de la page en question.

Des exemples de rich snippets sont les étoiles, les avis, la note sur un site d’information ou de produits, les dates et les lieux sur un site d’évènements, les images et les temps de préparation sur un site de recettes, etc. Ces éléments importants, susceptibles d’améliorer le taux de clics et le taux de rebond, sont visibles aux internautes directement dans les SERPs.

Les balises de données structurées (schema.org) permettent de mettre des étiquettes sur un certain nombre d’informations dans les pages, ce qui aide les robots des moteurs à lire le contenu et à saisir le rapport entre les mots, afin de mieux les contextualiser. Grâce à ces balises, on peut obtenir une meilleure visibilité et un meilleur positionnement.

Mots en gras ou balise strong

Afin de mettre en avant les termes importants pour les lecteurs et pour les moteurs, il est possible d’utiliser une balise strong permettant de mettre les mots en exergue et donc d’en accentuer l’importance sémantique au sein de la page.

Si une utilisation correcte et pas abusive de mots en gras au sein d’une page ne produit pas d’effets directs sur son référencement, elle servira sans doute à améliorer sa lisibilité ainsi que l’expérience utilisateur, ce qui est toujours bénéfique en termes de SEO.

L’attribut Alt des images

L’attribut Alt des images est le texte alternatif de l’image, ajouté au code html de l’image pour décrire son contenu. Cet élément est lu par les moteurs de recherche : il faut donc le remplir quand l’image a un sens sémantique au sein du contenu de la page, à l’aide de quelques mots clés intéressants.

Les attributs alt des images sont importants en termes d’optimisation pour différentes raisons : le texte alternatif est affiché pour le visiteur lorsque l’image ne peut pas être chargée. De plus, cet élément donne plus de précisions sur le contexte, aidant ainsi les moteurs, qui ne peuvent pas voir les images comme le ferait un humain. De cette manière, on peut également générer un trafic intéressant à travers Google Image.

Voici quelques astuces simples pour optimiser les images :

  • Ajouter le texte alternatif, surtout sur les pages particulièrement pauvres en contenu.
  • Rédiger des textes alternatifs clairs et descriptifs, cohérents avec le reste du contenu de la page, en utilisant quelques mots clés intéressants (toujours en faisant attention aux abus).

La balise meta keywords, aujourd’hui obsolète

La balise meta-keywords est un extrait de texte visible uniquement dans le code, pouvant originairement contenir une suite de mots clés (jusqu’à 100) décrivant le contenu de la page. En effet, elle était utilisée pour indiquer aux moteurs les sujets auxquels la page se rapporte.

Au fil du temps, cet élément du code a été extrêmement surexploité par du spam et du bourrage de mots clés, jusqu’à devenir aujourd’hui complètement obsolète. En effet, Google ignore ce type de balise, qui n’a plus aucun poids sur le référencement naturel d’une page.

Quelle est la bonne pratique ? Vous pouvez tout simplement ignorer cette balise comme le fait Google, cependant si vous décidez de la remplir, utilisez uniquement des mots clés pertinents.

Conclusions

Quel que soit le type de balise, le rôle et l’impact de chacune sur le référencement naturel a changé au fil du temps. Pour comprendre quels sont les balises ayant encore un poids sur le référencement et celles qui sont complètement obsolètes, il est important de comprendre que le rôle de l’utilisateur et son expérience face aux contenus proposés est aujourd’hui crucial.

Vous souhaitez obtenir un accompagnement personnalisé dans l’optimisation de votre stratégie de contenu pour le SEO ? N’hésitez pas à faire appel à votre agence SEO  pour un conseil adapté à votre site et à vos besoins.

Comment rédiger les balises html importantes pour le SEO ?
5 (100%) 1 vote