Le SEO, Search Engine Optimization, signifie l’optimisation des moteurs de recherche en français. On parle également de « référencement naturel ».

Cela comprend toutes les techniques à mettre en place pour améliorer le positionnement de votre site web, et faire en sorte qu’il apparaisse dans les premiers résultats des moteurs de recherche, et de Google notamment (moteur le plus utilisé en France : 85% sur ordinateurs et 97% sur mobiles).

Le SEO, avec le SEA, fait partie des leviers essentiels à travailler afin de générer des visites sur votre site, et donc du chiffre d’affaires ou des leads. Ces deux leviers font désormais partie intégrante des stratégies marketing.

Sommaire :

01.

Le fonctionnement du moteur de recherche Google et Googlebot

02.

Qu’est-ce que le référencement web ?

03.

Quelles sont les actions à mettre en place pour une bonne stratégie de référencement naturel ?

04.

Assurer le suivi : positions et trafic

Le fonctionnement du moteur de recherche Google et Googlebot

Parce que Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France et dans de nombreux pays, il est essentiel de comprendre son fonctionnement                                  et celui de ses robots :

  • Comment lisent-ils les pages d’un site web ?
  • Comment se passe l’indexation d’une page ?
  • Quels sont les éléments auxquels nous devons prêter une grande attention pour être bien positionné par le géant américain ?

Autant de questions à se poser avant de commencer le référencement SEO de son site.

Avant de comprendre le fonctionnement de Google, parlons d’abord du moteur de recherche lui-même.

Contactez-nous

A la découverte de Google

Nous l’avons dit, Google est aujourd’hui le moteur de recherche le plus utilisé en France et dans de nombreux pays. Pourtant, avant d’en arriver là, le moteur n’était pas aussi puissant. Voici une rétrospective sur l’évolution de Google :


1995

Tout a commencé en 1995 avec deux étudiants, Sergey Brin et Larry Page (qu’on ne présente plus). Ils ont créé BackRub en 1996. Cette première ébauche avait pour but d’analyser les liens pointant vers un autre site.

1997

En 1997, le projet est plus abouti et est renommé « Google », qui signifie 1 suivi de 100 zéros. Au départ, Google était constitué de plusieurs machines peu puissantes reliées entre elles afin de créer une synergie.

A partir de 1998

A partir de 1998, les choses s’accélèrent puisqu’ils font un investissement de 100 000 dollars pour développer leur projet. L’entreprise qui avait pour local un garage, déménage d’abord à Palo Alto puis à la Mountain View pour pouvoir accueillir l’ensemble de leurs salariés.

A la suite de cela, 25 millions de dollars sont investis. Rapidement, le nombre de recherches journalières s’élève à 3 millions. Cette visibilité importante attire alors les annonceurs.

Aujourd’hui, le but de la firme est de gérer et distribuer l’information à grande échelle. Pour apparaitre dans les premiers résultats, il est donc essentiel de respecter les règles du géant américain et de comprendre son fonctionnement.

Google en quelques chiffres

40 000C’est le nombre de recherches enregistrées par Google chaque seconde !

3,5 milliards C’est le nombre de recherches enregistrées par Google dans le monde !

20 milliards C’est le nombre de sites inspectés chaque jour par Google !

30 trillonsC’est le nombre d’urls uniques découvertes par Google (rapport de 2012)

100 milliards C’est le nombre de recherches traitées chaque mois !

L’importance de comprendre le fonctionnement et l’environnement de Google

Être visible sur le web est devenu un enjeu majeur pour toute entreprise. Il est donc essentiel d’être bien référencé sur le moteur de recherche.

Le saviez-vous : la première page des SERPS de Google capte à elle seule 95% des clics (soit un potentiel de chiffre d’affaires et de leads important). Le reste des pages représente 5% des clics (soit une visibilité moindre). Il est donc essentiel de comprendre l’environnement du moteur de recherche pour être dans les premiers résultats.

Le fonctionnement de Google repose sur une base de données extrêmement importante, mise à jour très régulièrement par son robot.


Le robot de Google, aussi appelé « Googlebot », trouve, analyse et indexe les pages sur lesquelles il tombe en suivant les liens présents dans les contenus (d’où l’importance d’un bon maillage interne, mais nous y reviendrons plus tard dans l’article).

A chaque fois que Google va découvrir une page, il va l’ajouter à sa base de données. Elle apparaitra ensuite dans son index.

Cela comprend :

  • L’adresse url de la page,
  • Le title,
  • La meta-description,
  • Le corps du texte,
  • Les balises Hn,
  • Les balises alt des images,
  • Ainsi que les liens présents dans la page et pointant vers d’autres pages du site.

La découverte et l’analyse de ces pages va permettre leur indexation

Pour indexer et bien positionner des pages par rapport à une requête donnée, Google dispose d’un algorithme. Ce dernier est très complet et est en perpétuelle évolution. Surtout, il est secret. Nous savons cependant que plus de 200 critères sont pris en compte pour qu’un site soit indexé avec un bon positionnement parmi les résultats naturels. Les sites ne respectant pas ces critères s’exposent à des pénalités. Elles peuvent toucher le contenu (pénalité liée à Google Panda), le netlinking (pénalité liée à Google Penguin).

Malgré le côté secret de l’algorithme, nous connaissons les principaux éléments pris en compte par le géant américain pour accroître votre visibilité sur Google :

  • Le contenu présent sur la page. En effet, il s’agit d’un élément clé pour obtenir un bon référencement de son site. Google va se baser sur le contenu pour pouvoir faire apparaitre les sites les plus pertinents en fonction d’une requête donnée. Il faut bien comprendre que l’objectif premier d’un moteur de recherche (Google ou un autre), est d’apporter la réponse à une requête ou question posée par un utilisateur.

• La pertinence des contenus pointant vers ces pages. La cohérence est essentielle. Les pages pointant vers d’autres pages doivent rester dans la même thématique. Les ancres utilisées doivent apporter de l’information aux robots. Par exemple, si votre page traite des canapés, elle ne devra pas faire de liens vers une page traitant des voitures. Cela paraît logique, mais il est quand même important de le rappeler.

Le maillage interne. Plus des liens internes pointeront vers les pages stratégiques de votre site, et plus elles auront de poids aux yeux des moteurs de recherche. Les pages dotées d’une forte popularité interne seront considérées comme des pages de référence. Elles seront alors mises en avant dans les SERP (Search Engine Result Page), toujours en fonction de la requête utilisée par l’internaute.

  • La technique de votre site web. Si techniquement votre site n’est pas qualitatif, alors vous aurez des difficultés à apparaitre dans les premiers résultats. Plus votre site web sera de qualité, et plus les robots pourront crawler vos pages et accéder à vos contenus. C’est cela qui vous permettra d’améliorer votre positionnement. Voici quelques aspects techniques à prendre en compte (nous les verrons dans le détail plus loin dans l’article) :
    • Optimiser le crawl de votre site afin que les robots aillent uniquement sur les pages importantes de votre site
    • Avoir un bon temps de chargement. Plus le loading time de votre site sera long, et moins les robots crawleront de pages. Il y a également un côté UX (User Expérience) à prendre en compte. Si votre site met trop de temps à charger, les utilisateurs seront tentés d’abandonner leur visite et d’aller sur un site plus rapide. A termes, cela peut avoir des conséquences sur votre positionnement.
    • Eviter les erreurs 404 ou les redirections 301 ou 302 entre autres. Cela consommera votre budget de crawl (obliger les robots à aller sur une page pour finalement le rediriger vers une autre) et renverra une mauvaise image (notamment pour les 404 « page non trouvée »).

  • Travailler votre popularité externe avec le netlinking. Il est important que l’on parle de vous. Si d’autres sites font des liens vers le vôtre, alors vous gagnerez en légitimité et vous deviendrez un site de confiance, d’autorité. De nouveau, cela favorisera votre bon positionnement.

Maintenant que l’on connait Google et son fonctionnement. Il est important de comprendre comment les robots lisent les pages, et pourquoi il faut bien exploiter les balises mises à notre disposition.

Contactez-nous

La lecture d’une page et des balises par le moteur

Pour que vos pages soient positionnées sur les moteurs de recherche par rapport à des mots-clés donnés, il est essentiel qu’elles soient lisibles par les robots. Cela passe donc par l’utilisation de balises à bon escient.

La balise meta robots

Nous retrouvons la balise meta robots sur l’ensemble des sites web. Elle va guider les robots en leur donnant des informations essentielles, notamment sur l’indexation. Il est donc primordial de l’utiliser comme il faut.

Cette balise doit être implémentée dans la partie <head> du code source de votre page de la manière suivante :

<meta name= « robots » content= « DIRECTIVE »>

Même s’il s’agit d’une balise standard s’appliquant à l’ensemble des robots, vous pouvez spécifier certains user-agents si vous le souhaitez. Il vous suffit alors de remplacer « robots » par le user-agent que vous visez : « googlebot » par exemple.

<meta name= « google » content= « DIRECTIVE »>

Comme évoqué précédemment, la balise meta robots permet d’indiquer aux robots quelles pages ils peuvent aller voir et indexer. Cela va se faire de la manière suivante :

  • <meta name= « robots » content= «index,follow»> : vous autorisez les robots à indexer votre page et suivre les liens.
  • <meta name= « robots » content= «index,nofollow»> : vous autorisez les robots à indexer votre page, mais pas à suivre les liens.
  • <meta name= « robots » content= «noindex,nofollow»> : vous n’autorisez pas les robots à indexer votre page ou suivre les liens.
  • <meta name= « robots » content= «noindex,follow»> : vous n’autorisez pas les robots à indexer votre page, mais vous acceptez qu’ils suivent les liens.

Avant d’utiliser ce type de balise, il faut bien réfléchir à ce que vous souhaitez faire, et utiliser la bonne balise meta robots. Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas indexer une page alors qu’elle s’avère être stratégique pour vous et votre business.

Il existe une alternative à la balise meta robots, la X-robots-tag. La différence réside dans le fait que la X-robots-tag peut être directement implémentée dans l’en-tête http, contrairement à la meta robots qui doit être intégrée dans la partie <head> du code html. Cela lui permet de contrôler l’indexation de certains éléments uniquement.

Les balises title et meta-description

Les balises title et meta description doivent être parfaitement optimisées pour plusieurs raisons :

  • Ce sont les éléments de votre site que les internautes voient dans les SERP
  • Elles font partie des critères pris en compte par les robots pour le positionnement de vos pages sur une requête donnée (surtout le title aujourd’hui).

Comment optimiser la balise Title ?

La balise title représente un double enjeu : respecter les règles imposées par Google, et répondre à la requête effectuée par l’internaute.

Voici quelques inputs à respecter afin de favoriser votre positionnement SEO :

  • Intégrer le mot-clé principal de votre page
  • Faire en sorte que votre mot-clé principal soit positionné au début de votre title
  • Faire en sorte de travailler l’ensemble du champ lexical du mot-clé principal dans votre contenu
  • Eviter d’intégrer plusieurs fois le mot-clé principal dans votre title (Google n’aime pas la suroptimisation SEO)
  • Faire en sorte que chacun de vos titles soit unique
  • Rédiger votre title en bon français, et éviter une suite de mots-clés (suroptimisation)

Contactez-nous

Comment optimiser la meta-description ?

Contrairement au title, la meta-description n’a pas de réel enjeu SEO. Elle n’impactera pas votre positionnement. Son objectif consiste surtout à améliorer le taux de clics dans les SERP. Il est donc essentiel de la rédiger de manière à inciter au clic.

Voici quelques inputs à respecter afin de favoriser votre positionnement SEO :

  • Intégrer le mot-clé principal de votre page dans votre meta description
  • Regardez ce que font vos concurrents pour vous en inspirer
  • Utilisez des verbes d’actions pour apporter du dynamisme et inciter au clic
  • Mettez-vous à la place de vos internautes pour tenter de répondre au mieux à leurs attentes au premier coup d’œil.

Contactez-nous

Les balises Hn

Les balises Hn font partie intégrante de l’optimisation d’un contenu.

Elles permettent de structurer le contenu d’une page, et font référence aux titres et sous-titres d’un contenu. Ces balises vont du H1 ou H6. Il n’est pas obligatoire de toutes les utiliser. Les plus importantes restent les H1 et les H2.

Généralement, il est recommandé d’intégrer le mot-clé principal de votre page dans le H1, et utiliser des synonymes et des termes du champ sémantique dans les H2 et H3. Il ne faut pas mettre le mot-clé dans chacun de vos titres pour éviter une suroptimisation.

Les balises Hn ont plusieurs avantages :

  • Permettre aux robots de comprendre le sujet de votre page grâce à vos balises (d’où la nécessité de bien les construire)
  • Permettre à vos visiteurs de balayer rapidement le contenu de votre page

Voici quelques recommandations pour la construction de vos balises Hn :

  • Avoir des balises Hn uniques sur l’ensemble de vos pages. Très souvent, nous retrouvons des structures Hn dupliquées sur l’ensemble du site car elles sont utilisées pour faire de la mise en forme et non pas pour structurer le contenu.
  • Ne pas placer plusieurs fois le mot-clé dans un titre. Sinon, vous risquez la suroptimisation

Plus vos contenus seront bien balisés, et plus Google vous valorisera. Cela s’en ressentira notamment sur vos positions.

Qu’est-ce que le référencement web ?

Globalement, le référencement consiste à référencer toute sorte de choses.

Cela peut être :

  • des produits dans les magasins,
  • des informations,
  • des fichiers,

Sur internet, le référencement consiste à inscrire un site sur un moteur de recherche ou sur un annuaire.

Evidemment, le référencement ne concerne pas uniquement les pages d’un site web. On peut aussi référencer :

  • des images (Google Images),
  • des vidéos (Google Vidéos ou YouTube),
  • des applications,

Pour qu’un site, une image ou une vidéo soit référencé, cela doit forcément passer par une phase d’indexation.

Il existe plusieurs types de référencement, qui sont à la fois différents et complémentaires. Il s’agit du SEO et du SEA. Les deux rassemblés forment le SEM (Search Engine Marketing).

Le référencement payant (ou SEA « Search Engine Advertising »)

Le SEA consiste à faire de la publicité sur Internet. Cela passe donc par l’utilisation de liens commerciaux ou publicitaires sur les moteurs de recherche. Dans ce levier, l’espace publicitaire est surtout acheté aux enchères et à la performance au clic en ciblant des requêtes grâce à des mots-clés.

En France, la majorité des investissements des annonceurs est faite sur Google. Ces investissements se font via la plateforme du moteur de recherche, Google Ads (anciennement appelée Google Adwords).

Le référencement payant a l’avantage de positionner très rapidement un site sur les moteurs de recherche.

Généralement, ce levier est fortement utilisé lors de lancements de nouveaux sites. La notoriété et le référencement naturel mettant du temps à se mettre en place, il est préférable d’investir dans le SEA pour maximiser votre trafic et votre chiffre d’affaires. Le but étant, à termes, de réduire le budget SEA grâce au SEO.

D’autres raisons expliquent les investissements dans le payant :

  • Mettre en avant des événements spécifiques : Soldes, Black Friday, …
  • Favoriser votre positionnement sur des requêtes très concurrentielles
  • Compenser certaines mauvaises positions dans les résultats naturels (notamment sur des mots-clés très business)
  • Lorsque l’on est un site e-commerce

Demandez un audit SEA

Le référencement naturel (SE0)

Comme évoqué plus tôt dans l’article, le SEO représente l’ensemble des techniques visant à rendre visible votre site sur les moteurs de recherche (Google, Bing, …).

A noter qu’il existe deux types de stratégie SEO :

La différence entre les deux est simple, le white hat SEO respecte les guidelines du SEO (et plus particulièrement celles de Google), tandis que le black hat SEO consiste à utiliser les failles des algorithmes pour apparaitre dans les TOP positions.

Attention : Il s’agit d’une stratégie dangereuse et vous expose à des pénalités de la part des moteurs de recherche. Chez Pixalione, nous mettons tout en œuvre pour vous garantir de bons résultats, en respectant les critères imposés.

Contrairement au SEA, le SEO prend plus de temps et nécessite des compétences techniques. C’est une des raisons qui font que les annonceurs préfèrent opter pour une agence spécialisée dans le SEO plutôt que de tout internaliser.

Les optimisations SEO se font sur deux aspects :

  • La partie On-site de votre site : elle englobe la partie technique et le contenu.
  • La partie Off-site : elle représente la popularité externe de votre site et sa notoriété à savoir est-ce que d’autres sites parlent de vous. Plus des sites externes vont parler de vous, et plus les robots des moteurs de recherche vont estimer que votre site est pertinent et légitime d’apparaitre sur des requêtes données. Les résultats seront d’autant plus probants si les sites qui font des liens vers vous sont des sites d’autorité avec un TF (indice de confiance) élevé, générant du trafic, et positionné sur des bons mots-clés.

A la question « Pourquoi faire du SEO ? », la réponse est simple : l’objectif du SEO est de faire en sorte que les sites soient bien positionnés sur des requêtes clés. Si cela prend du temps, le SEO permet de positionner un site sur du long terme.

Demandez un audit SEO

Quelles sont les actions à mettre en place pour une bonne stratégie de référencement naturel ?

Pour une stratégie SEO efficace, plusieurs éléments importants sont à prendre en compte. Le SEO dépend de 3 grands piliers :

01.

Technique

02.

Contenu

03.

Netlinking

Les actions SEO à mettre en place

Réaliser un audit SEO de votre site

En agence, avant même de commencer les optimisations, un audit SEO est toujours réalisé. Il permet de faire un état des lieux de chacun des grands piliers et prioriser les actions qui devront être corrigées rapidement.

En premier lieu, le site sera analysé techniquement. Chez Pixalione, nous possédons un outil, Monetoring, qui nous permet de crawler les sites des clients et d’en ressortir les principales problématiques. Il nous indique les éléments suivants :

  • Un robots.txt est-il présent sur le site. Si oui, est-il valide ? Doit-il être optimisé à la suite du crawl du site ?
  • Un sitemap est-il présent (surtout s’il s’agit d’un site avec une forte volumétrie de pages) ? Si oui, est-il valide et pris en compte par les robots ?
    • La structure du site : l’ensemble des pages du site sont-elles accessibles rapidement ? Y a-t-il des pages stratégiques trop profondes ? La structure d’un site est essentielle si vous souhaitez que vos pages stratégiques soient bien positionnées. Plus vos pages business sont profondes, moins les robots peuvent les crawler. Cela a donc un impact sur vos positions.

  • Les redirections et les erreurs 404 internes à votre site : notre outil nous permet de connaître le nombre de redirections et d’erreurs 404. Ce warning est important, surtout s’il représente une part non négligeable sur votre site et que ce dernier possède un grand nombre de pages. Ce type d’erreurs, en grand nombre, impactera votre budget crawl. Vos pages stratégiques seront alors moins crawlées et donc moins bien positionnées par rapport à vos concurrents.

  • Le temps de chargement : il s’agit d’un élément essentiel. Depuis le passage au Mobile First, il est primordial que les sites soient responsive, et rapides. Ce sera d’autant plus le cas en mai 2021 avec une mise à jour importante de l’algorithme de Google. L’utilisateur sera encore plus au centre des préoccupations. Les sites qui auront un temps de chargement trop long, une instabilité visuelle et une interaction trop longue seront moins bien notés, ce qui agira sur le positionnement des sites.

Chez Pixalione, nous proposons des audits de temps de chargement afin de préparer au mieux ce type de mise à jour, à fort enjeu. Notre outil Monetoring permet également d’obtenir une moyenne sur le temps de chargement des différents types de pages :

  • Page d’accueil
  • Page catégorie
  • Page produit

Des recommandations sont également proposées pour corriger les différents warnings.

Pour aller plus loin dans l’analyse des sites, nous proposons des analyses de logs. Ces derniers sont des fichiers hébergés sur le serveur de votre site web. Ils enregistrent à la fois le passage des robots et les visites des internautes. Voici quels types d’éléments sont récupérés :

  • Date de la visite
  • Page visitée
  • Url source
  • Code réponse de la page : 200, 301,302, 404, 500
  • Le poids de la page

Les logs sont donc importants car ils vous permettent de savoir quelles sont les pages crawlées par les robots, quelles sont celles qui ne le sont pas. A quelle fréquence les robots d’indexation explorent vos pages. Cela peut apporter des éléments de réponse sur vos positions et votre trafic.

Les logs sont surtout utiles pour des sites à grosse volumétrie. On ne le répétera jamais assez, mais il est essentiel de maitriser son crawl, et c’est d’autant plus le cas pour des gros sites. Comme on le sait, un robot ne crawle jamais un site entièrement. Si votre site contient un nombre trop important de pages inutiles, alors votre crawl sera pollué, et les robots passeront trop de temps sur ces pages inutiles plutôt que sur vos pages stratégiques.

Contactez-nous

Avoir un site internet de qualité

Vous l’aurez compris, avoir un site de qualité est essentiel pour favoriser le passage des robots d’indexation sur vos pages et donc votre positionnement.

Les performances (temps de chargement) doivent être optimisées. La vitesse de chargement d’un site devient un enjeu plus que majeur. Cela va jouer dans le positionnement des sites. A deux contenus égaux, Google mettra plus en avant le site avec la vitesse de chargement la plus faible. L’objectif étant d’apporter le plus rapidement possible l’information à l’utilisateur.

Chez Pixalione, nous accompagnons nos clients dans la création de leur site et leur refonte. Nous leur apportons toutes les recommandations dont ils ont besoin pour avoir un site internet de qualité, et répondant aux critères des moteurs de recherche pour garantir un bon positionnement.

Nous anticipons l’ensemble des problématiques liées au crawl :

  • Gestion des filtres
  • Boucles de redirections
  • Paramètres à bloquer

Nous proposons toujours des arborescences de site optimisées, évitant une structure de site trop profonde. En effet, plus les pages d’un site sont profondes, et moins elles sont crawlées.

Nous mettons aussi l’expérience utilisateur au centre des stratégies. L’UX va faire partie intégrante de l’algorithme du moteur de recherche.

Nous donnons également des indications concernant l’optimisation du temps de chargement :

  • Plugins à installer en fonction des CMS (WP rocket sur WordPress par exemple)
  • Gestion des ressources JS et CSS non utilisées
  • Bons formats des images

Contactez-nous

Choisir les bons mots-clés

Une fois que votre site est techniquement stable, vous pouvez optimiser et créer des contenus sur votre site. En effet, ils seront facilement crawlables par les robots, ce qui vous permettra d’obtenir de bons résultats rapidement.

Avant l’optimisation ou la création d’une page, il est primordial de choisir les bons mots-clés. Cela passe par plusieurs points :

Connaître son métier et son business

Dans notre agence SEO, nos consultants vous proposent des mots-clés adaptés, avec des volumes de recherches intéressants. Evidemment, une validation par le client est obligatoire. Il peut parfois être nécessaire de réaliser quelques ajustements. Être positionné c’est bien, générer du trafic c’est bien, mais convertir c’est encore mieux.

Selon les mots-clés choisis, le trafic peut fortement augmenter mais les conversions ne suivent pas toujours. Cela peut s’expliquer par un manque de pertinence. L’internaute qui arrivera sur votre ne trouvera pas la réponse à ses besoins.

Prendre en compte l’intention de recherche

Elle représente la raison pour laquelle les internautes vont effectuer une recherche sur les moteurs de recherche. Il faut alors se poser les questions suivantes :

  • Recherchent-ils une information sans but d’achat ? → Objectif informationnel
  • Recherchent-ils une information pour confirmer un achat ? → Objectif conversationnel
  • Recherchent-ils un produit spécifique ? → Objectif transactionnel

L’objectif de Google est de proposer des contenus pertinents aux utilisateurs en fonction de leur intention de recherche. Cela explique pourquoi il est si important de bien prendre en compte cet aspect, et de rédiger des contenus répondant aux attentes des internautes. Cela vous permettra de favoriser un bon positionnement, de maximiser votre trafic qualifié et surtout de convertir.

Pour identifier l’intention de recherche d’une requête, le plus simple est de la taper dans Google et voir les résultats qui en découlent. Prenons l’exemple « maquillage yeux » :

Qu’observe-t-on dans les résultats organiques ?

  • Des vidéos en haut de la SERP : cela montre que la création de vidéos sera importante sur la requête
  • Un bloc (People Also Ask ou « Autres questions posées ») : la création de questions sera aussi primordiale pour tenter d’apparaitre dans les premiers résultats
  • Un bloc d’images : vous ne pourrez pas passer à côté du référencement sur Google Images. Les balises des images (balises alt), entre autres, devront être soignées.
  • Les liens organiques où nous trouvons aussi bien des liens vers des sites e-commerce ainsi que des articles de blog.

En fonction de la requête travaillée, de la concurrence et de votre secteur d’activités, les différents types de contenus devront être optimisés.

J’optimise mon contenu

Volume de recherche et compétitivité

La première chose à laquelle on pense lorsque l’on choisi des mots-clés c’est le volume de recherche pour générer du trafic. Evidemment, c’est un critère important à prendre en compte, mais qui ne vous garantira pas toujours un trafic qualifié. Faire venir du monde sur votre site est une chose, le convertir en est une autre.

Les mots-clés à forts volumes de recherches sont très souvent synonymes de concurrence accrue. Il faudra alors jouer sur l’ensemble des leviers pour atteindre les meilleures positions :

  • Site bon techniquement
  • Contenus de qualité
  • Maillage interne renforcé sur les pages et les mots-clés stratégiques (mots-clés concurrentiels)
  • Netlinking de qualité pour booster encore plus les mots-clés les plus concurrentiels

Sur des mots-clés concurrentiels et business pour votre site, Pixalione recommande au minimum la mise en place d’un silo sémantique, mais très souvent la mise en place d’une Fractal SEO™.

Le silo sémantique consiste à optimiser et créer une multitude de contenus autour d’une page et d’un mot-clé principal. Notre outil Monetoring permet justement de calculer cela. Les contenus proposés sont toujours en lien direct avec la thématique principale. Le but étant de balayer au maximum l’ensemble du champ sémantique. Le maillage interne vient ensuite compléter cela. Les pages filles (pages gravitant autour de la page principale) feront des liens vers la page mère (page principale du silo sémantique), et inversement.

La Fractal SEO™, quant à elle, va vous permettre d’apparaitre sur l’ensemble des blocs organiques proposés dans les SERPS, c’est-à-dire les blocs vidéos, images, PAA, positions 0.

La Fractal SEO™ se présente comme suit :

  • Un silo sémantique lié à un mot-clé et une page principale
  • Un silo images lié au silo contenu
  • Un silo vidéos lié au silo contenu
  • Des Q&A en rapport direct avec la thématique principale

Rédiger les bons contenus

Une fois les bons mots-clés sélectionnés, et la stratégie de contenus choisie(simple optimisation, silo sémantique ou Fractal SEO™), vous pouvez enfin vous attaquer à l’optimisation et la création de vos contenus.

De nouveau, notre outil Monetoring vous permet de rédiger des contenus parfaitement optimisés. En fonction du mot-clé et du degré d’optimisation de la page, notre algorithme est en mesure de fournir un gap sémantique avec les termes devant être intégrés au contenu optimisé.

Nos experts SEO fournissent également un accompagnement dans l’optimisation des balises Hn et la stratégie de maillage interne.

Au-delà du contenu textuel, il est important d’intégrer des images, des infographies ou encore des vidéos pour dynamiser votre page. Vous renforcerez vos chances d’apparaitre dans les différents blocs des SERP, mais aussi Google Images et Google Vidéos. Il est important de multiplier les portes d’entrée vers votre site :

Pour optimiser au maximum vos contenus, il est fortement recommandé d’ajouter les données structurées schema.org. Ces dernières faciliteront la compréhension de vos pages aux yeux des moteurs de recherche, et favoriseront également votre positionnement. Il existe plusieurs types de données structurées :

  • Product
  • Article
  • Organisation
  • FAQ
  • Breadcrumb (fil d’ariane)

Mettre en place une stratégie de netlinking

Une fois que les pages sont optimisées en termes de contenu et de maillage interne, il faut booster les requêtes concurrentielles et les pages stratégiques grâce au netlinking, qu’on appelle aussi liens externes.

Pour respecter les guidelines des moteurs de recherches, et plus particulièrement de Google, le netlinking doit être naturel. Plusieurs éléments doivent donc être pris en compte :

  • Choisir des sites externes de qualité en prenant en compte le Trust Flow (indice de confiance), le trafic mensuel sur ces sites, les mots-clés sur lesquels ils sont positionnés. La thématique des sites choisie doit être en lien direct avec votre activité. Si votre site vend des vêtements, mais que la thématique principale des sites qui vous font des liens est l’alimentation, alors votre profil de liens n’est pas bon. Pour un effet naturel, il est important de faire des liens de qualité différente. Si tous les liens qui pointent vers votre site sont très bons, alors les moteurs de recherche sauront tout de suite que ce n’est pas naturel.
  • Choisir des ancres de liens variées. Il faut qu’il y ait un mix entre des ancres optimisées, des ancres semi-optimisées, des ancres longues traines (ce que recommande de plus en plus Google car cela permet d’apporter plus de contexte au lien), des ancres sur des urls, ancres sur votre nom de marque ou encore des ancres de lien vide. Souvent, l’ancre la plus utilisée est le nom de marque pointant vers la page d’accueil. Il est donc important de vous appuyer sur vos mots-clés business pour faire des liens et booster leurs positions. Attention toutefois, un site qui ne ferait que des liens optimisés risqueraient d’être pénalisé par les moteurs de recherche.

Mettre en place un planning de publication pour conserver cet aspect naturel. Les liens doivent s’étaler dans le temps. Il faut varier entre vos ancres optimisées, non-optimisées, et vos pages. Il faut éviter qu’une seule page reçoive vingt liens d’un seul coup en peu de temps par exemple.

Chez Pixalione, nous vous accompagnons dans votre stratégie de netlinking, et vous garantissons des backlinks de qualité. Une roadmap est mise en place pour assurer le suivi de la prestation.

Contactez-nous

Assurer le suivi : positions et trafic

Optimiser un site c’est bien, mais encore faut-il pouvoir et savoir analyser les résultats qui en découlent.

Tracker les mots-clés

L’analyse et le suivi des positions est essentiel pour assurer un accompagnement de qualité. Il est primordial de suivre les mots-clés avant de mettre en place les optimisations. Cela permettra de savoir si les actions ont porté leurs fruits ou non.

Dans notre agence SEO, nos consultants trackent les mots-clés dès le début du projet dans notre outil Monetoring. Nous y intégrons les mots-clés que nous souhaitons suivre et optimiser. Ils sont également catégorisés. Cela nous permet notamment de voir la part de visibilité sur chacun des groupes de mots-clés par rapport aux concurrents.

Tous les mois, les positions des mots-clés sont recalculées. Il est aussi possible de calculer les positions localement si nécessaire. En effet, nous aidons nos clients à optimiser leur référencement local, que ce soit via leur store locator et via GMB (Google My Business).

Les évolutions de position nous permettent de prioriser certaines actions. Par exemple, si un mot-clé perd beaucoup de positions, nous sommes en mesure d’établir un diagnostic et de proposer des actions correctives en fonction des critères de positionnement établis par Google :

  • Retravailler le contenu
  • Renforcer le maillage interne vers la page en question et sur le mot-clé dédié
  • Rebooster la page au travers du netlinking
  • Corriger certains éléments techniques

Suivre le trafic naturel sur Google Analytics

Être positionné c’est bien, mais il faut savoir ce que rapportent ces positions, que ce soit en termes de trafic ou de chiffre d’affaires / leads.

En début de chaque prestation SEO, nous demandons les accès GA à nos clients. Dès le mois suivant la prestation, un bilan Data Studio est mis en place, contenant entre autres les données de Google Analytics.

Plusieurs éléments sont importants à connaître :

  • La part du trafic SEO dans le trafic global
  • Les pages générant le plus de sessions sur le site (indications sur la priorisation des pages à optimiser)
  • L’évolution sur le trafic des pages optimisées.
  • La part de visites provenant du desktop et du mobile

A noter qu’il est possible de plugger chaque compte GA à notre outil Monetoring. Ce module permet de voir en un coup d’œil l’évolution du trafic SEO sur l’ensemble des pages, et celles optimisées. Il nous permet de montrer que les optimisations effectuées sur un échantillon de pages portent leurs fruits.

Pour aller plus loin dans le paramétrage d’un compte Google Analytics, sachez que chez Pixalione nous disposons d’un pôle Data Analytics. A l’aide de nos experts, vous pourrez :

  • Faire remonter et analyser des données pertinentes. Cela est essentiel afin de mesurer vos investissements, prioriser vos actions, savoir sur quels leviers agir.
  • Vous assurer la conformité de votre site avec la RGPD.
  • Auditer votre site en termes de conversions à l’aide d’un audit CRO. Vous aurez des recommandations sur l’intégration de call to action, l’utilisation de couleurs incitant à la conversion, optimiser le tunnel de conversion afin de favoriser l’acte d’achat ou le remplissage de formulaire.

Contactez-nous

Pour conclure…

Si vous souhaitez inscrire le SEO dans votre stratégie marketing, faites appel aux services de Pixalione, agence web polyvalente. Nous disposons d’une équipe d’experts en référencement naturel, basée à Paris et à Lyon. L’expertise et la notoriété acquises depuis plus d’une dizaine d’années, nous permet aujourd’hui de travailler avec de grandes marques, que ce soit sur des marchés nationaux et internationaux.

Nos consultants disposent d’une connaissance technique approfondie sur le sujet. Ils sauront vous accompagner dans la mise en place des optimisations techniques, de contenu et de popularité. Ils mettront tout en œuvre pour vous mener aux meilleures positions, mais surtout les conserver. Ils respecteront toujours votre business et feront en sorte de vous apporter du trafic qualifié, générateur de chiffres d’affaires et de leads.

Tout au long de la prestation, un transfert de connaissances s’établit entre nos consultants et les responsables digitaux de nos clients. Pour aller encore plus loin, sachez qu’il existe toutes sortes de formations SEO.

Parce que nous sommes une agence 360, nous pouvons vous accompagner sur :

N’hésitez plus et faites confiance à Pixalione pour la gestion de vos projets. Nous mettrons tout en œuvre pour vous faire atteindre les meilleures positions sur les requêtes stratégiques de votre business, tout en respectant les guidelines des moteurs de recherche.

Contactez-nous