Canaux de communication depuis leur création, les réseaux sociaux sont depuis de nombreuses années sollicités sur un plan plus marketing et commercial. En raison des opportunités qu’offrent les différentes plateformes et la diversité de leur audience, les intégrer dans une stratégie digitale globale est devenu une quasi-habitude au fil des ans. Afin d’utiliser leur plein potentiel, il est nécessaire de définir en amont des objectifs réalisables qui définiront les actions à mettre en place et seront le fil conducteur des différentes optimisations.

Attention à ne pas confondre les notions d’images de marque et de notoriété qui sont bien distinctes. Alors que l’image de marque désigne la représentation qu’un consommateur se fait d’une marque ou d’une entreprise, la notoriété est plus concrète, se basant sur la connaissance de la marque (ou entreprise) et son secteur d’activité. Vous souhaitez en savoir plus sur le social Ads ? Contactez-nous vite !

Faire le bon choix de plateforme et de format

Un grand nombre de réseaux sociaux sont désormais présents dans notre quotidien et la plupart possèdent une audience de plusieurs millions d’utilisateurs. Néanmoins, chaque plateforme ayant ses propres spécificités, les profils utilisateurs sont différents et il est primordial de définir sa cible en amont. D’un point de vue global, le ciblage socio-démographique est possible sur l’ensemble des outils publicitaires, de même que la création d’audiences par intérêts. De plus en plus, nous pouvons utiliser une base CRM afin de créer des profils similaires et d’élargir la diffusion auprès de personnes semblables aux clients existants.

Selon le réseau social choisi, il sera possible d’affiner l’audience en fonction de son utilisation d’internet, son anniversaire ou celui de ses amis, son degré de scolarité, son comportement avec les vidéos, sa préférence de hashtags, les musiques écoutées et bien d’autres paramètres. Deezer par exemple, propose un ciblage très précis car son utilisation requiert la création d’une compte client.

De même, les algorithmes publicitaires diffèrent et il est possible de trouver des sous-objectifs au sein de l’objectif global de notoriété. Méta, par exemple, dissocie : la notoriété qui pousse les publicités auprès d’internautes plus à même de retenir le message et la couverture qui cherche à toucher le plus de personnes possible (avec modulation de la répétition des annonces).

Tout savoir sur les objectifs d’une stratégie social media

Analyser les KPI lié à la notoriété

Le suivi des performances d’une campagne, passe par l’analyse d’indicateurs clés, qui varient en fonction de l’objectif. Ainsi, nous suivons l’efficacité de la campagne et pouvons les optimiser en fonction des informations données par les KPI sélectionnés.

Traitant ici de notoriété, nous recommandons d’utiliser :

Impressions : Nombre de fois où un message (article, post, vidéos..) a été vu par les utilisateurs – une publication peut avoir été consulté plusieurs fois.

Reach (audience potentielle) : Également appelé « portée » ou « couverture », le reach représente le nombre de personnes uniques, touchées par la publicité

CPM : Le coût par mille représente l’investissement pour 1 000 affichages d’une annonce.

Coût pour 1000 personnes touchées : Similaire au CPM, cet indicateur donne cette fois-ci le coût par utilisateurs.

Répétition : Plus la répétition est élevée, plus la chance que l’internaute ai retenu la publicité est grande.

La mesure et le suivi de ces KPI est un élément clé afin de savoir si la stratégie mise en place fonctionne ou non.

En conclusion, l’objectif de Notoriété est un objectif marketing qui s’adapte parfaitement à la logique des réseaux sociaux et qui peut également prendre le nom de « Sensibilisation ». Généralement utilisé afin de développer la visibilité d’une entreprise et la faire connaître, il est tout à fait envisageable de le mettre en place pour promouvoir un nouveau produit et/ou service. Les réseaux sociaux sont les terrains de jeux idéaux pour ce type d’objectif, plusieurs d’entre eux étant propices à l’inspiration (comme Pinterest ou Instagram), d’autres regroupant un nombre d’utilisateur absolument colossal (Facebook, Twitter..).

Généralement, c’est également pour des campagnes de notoriété que l’investissement est le plus élevé car, bien que dès qu’il s’agisse de publicités sur les réseaux sociaux, la qualité des contenus est primordiale, c’est d’autant plus vrai en haut de funnel. Il est habituel d’avoir recours à des vidéos et des créations visuels travaillé pour impacter l’internaute dans le but qu’il se souvienne de l’annonce.

L’objectif de notoriété sert également ceux de considération et de conversion, d’une part par la visibilité offerte à la marque via se type de campagne qui permet ensuite de créer des bassins d’audiences de viewers et retoucher les internautes ayant vues les annonces, et d’autre part par sa diffusion massive (et répétitive dans certains cas), qui permet d’augmenter la communauté d’une entreprise.