La promotion d’un site web, et par là d’une entreprise ou d’un institut qui l’utilise se fait par divers canaux. Ces canaux correspondent à des manières de rechercher l’information.

Avec les nouvelles générations d’utilisateurs, nommées parfois X, Y, Z, Millenials ou autres, l’utilisation des réseaux sociaux est plus importante, c’est une tendance qui est renforcée par le mobile et la volonté d’entrer en relation avec d’autres utilisateurs.

Les résultats naturels, le meilleur levier d’acquisition de trafic sur le web ?

Le canal qui reste le plus important en termes d’acquisition de trafic est celui du Search. Pour trouver une information, une majorité d’utilisateurs utilise Google qui est le moteur de recherche le plus utilisé. Il existe cependant d’autres moteurs de recherche, et si Google est le plus connu (plus de 90% d’utilisation en moyenne versus les autres moteurs) dans la plupart des pays du monde, il ne s’agit pas du seul.

En Chine, Baidu est le moteur de recherche qui est le plus utilisé. En Russie, il s’agit de Yandex. Ces autres moteurs ne sont pas nécessairement moins efficaces, mais la notion théorique de leur pertinence est abordée différemment. Fondamentalement, la science qui se cache derrière ces moteurs de recherche est la même, il s’agit du champ de recherche intitulé « Information Retrieval ». Toutefois, ce qui change, ce sont tous les algorithmes qui indexent, qui trient et qui proposent des résultats.

Ces résultats sont soit payants, c’est-à-dire qu’ils sont semblables à un emplacement publicitaire sur lequel des annonceurs payent pour faire apparaître le lien vers leur landing page souhaitée. Dans le cas de Google, tout ce système appelé SEA, ou PPC en anglais, est organisé depuis la régie publicitaire « Google Ads ».

Pour montrer l’importance des résultats naturels, nous allons nous concentrer sur Google qui est le moteur de recherche le plus utilisé en France.

Comment fonctionne le moteur de recherche Google pour faire apparaître les résultats naturels ?

Comment le moteur de recherche Google fait pour faire apparaître des résulats cohérents lorsqu’on écrit des mots clés ?

Il y a essentiellement 4 étapes, mais le nombre d’algorithmes est bien sûr bien plus important et la plupart sont cependant inconnus en dehors de ceux qui les produisent.

Les google Bots scannent toutes les pages du web

La première étape consiste à envoyer des Google Bots sur toutes les pages de tous les sites internet pour réaliser un annuaire gigantesque contenant idéalement la totalité des pages. On comprend alors pourquoi un site doit être optimisé en vue d’être scanné facilement par les Google Bots. De nombreuses techniques de SEO permettent d’empêcher votre site d’être scanné.

En effet, Google Bot va scanner la page et enregistrer tout le contenu qui s’y trouve. Les liens présents sur la page permettent au Google Bot de visiter d’autres pages et ainsi de suite pour scanner toutes les pages du web.

En 2017, Google a annoncé qu’il avait scanné plus de 130 milles milliards de pages web. La quantité de page scanné est encore plus importante aujourd’hui.

Google indexe dans un annuaire gigantesque toutes les données pertinentes des pages scannées.

La deuxième étape consiste à indexer les contenus qui ont été scannés par les Google Bots.

Tous les mots ne sont pas pris en compte par le robot d’indexation de Google. En effet, les articles définis ou indéfinis ne sont pas pris en compte par exemple.

Les résultats naturels trouvés sur la SERP sont en partie donnés par les mots clés d’une page. La cohérence de la réponse donnée par les moteurs de recherche tient notamment de la similarité existante entre l’univers sémantique de la page et l’univers sémantique de la requête tapée. Si la requête est « recette de soupe », Google vous amènera comme résultat naturel une page qui contient le mot-clé « recette de soupe » mais aussi les mots-clés en rapport avec le mot clé de votre requête. Google produit les résultats naturels en recherchant une pertinence sémantique.

C’est pourquoi les robots d’indexation de Google ne vont pas prendre en compte tous les mots (stop words) mais seulement les mots porteurs d’une signification sémantique.

C’est sur cette base de pages indexées en partie selon leurs mots clés que Google va évaluer leur pertinence.

Evaluation de la pertinence des pages web

Il s’agit de la troisième étape. Une fois que les pages sont indexées, Google n’a plus qu’à aller piocher les pages en fonction de la requête formulée par l’utilisateur.

Attention, la pertinence sémantique n’est pas le seul critère retenu par Google. En plus des critères techniques importants dans le SEO qui permettent à votre site d’être scanné et indexé, Google prend en compte l’autorité de votre site.

Il est ainsi important de travailler le netlinking pour répartir l’autorité entre vos pages mais aussi de chercher des liens venant de l’extérieur de votre site, ou backlinks, ou encore liens entrants. Ces liens entrants doivent être issus de sites ayant eux-même de l’autorité (recevant eux aussi des liens d’autres sites) et possédant un score de confiance suffisant. En effet, certains sites ont un caractère illicite ou peu recommandable. Cela peut être lié au contenu diffusé sur ces sites ou à leur activité (comme le spamming par exemple).

L’affichage des résultats naturels sur la SERP.

La quatrième et dernière étape est celle consistant à afficher les résultats de recherche.

Cette étape peut paraître simple, il s’agit pourtant d’un terrain qui a beaucoup évolué. La SERP a en effet beaucoup changé. Simple liste au début, elle a intégré de nombreux éléments au fil des années visant à apporter des résultats plus pertinents. Certaines recherches vont ainsi inclure des images, des vidéos ou un encart avec une définition ou encore une liste comme c’est le cas pour les recettes de cuisine.

L’utilisation du mobile a impliqué une utilisation plus importante des assistants vocaux. Dans ce cas, le résultat donné est unique. Google a donc mis en place un système de réponse unique ne proposant qu’un seul résultat naturel quand la SERP en propose plusieurs.

Le SEO n’est donc pas une pratique installée une fois pour toutes. Les usages changent en fonction de l’évolution de la technologie des moteurs de recherche, et en particulier celui de Google.

Conclusion

Pour apparaître sur les résultats naturels, il faut donc bien maitriser les étapes par lesquelles Google trie toutes les informations du web et les fait apparaître.

La modification d’un simple algorithme peut avoir des conséquences importantes sur les résultats naturels.

N’hésitez pas à entrer en contact avec une agence SEO qui pourra vous aiguiller sur les meilleures pratiques pour vous rendre visible.