Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de Directeur e-commerce

Le métier de Directeur e-commerce est un poste à très hautes responsabilités qui nécessite beaucoup de compétences se rattachant essentiellement à la maîtrise de l’univers de la vente et du Web. En charge de la mise en place de la stratégie globale de vente en ligne, le Directeur e-commerce doit savoir maîtriser plusieurs domaines en plus du Webmarketing, du commerce mais surtout aussi du référencement.

Le Directeur e-commerce a un rôle tantôt stratégique, tantôt technique mais aussi opérationnel : son objectif final est avant tout d’accroître le chiffre d’affaires de l’entreprise et de maximiser ses résultats et performances. Vous pouvez trouver ici tout ce qu’il faut savoir sur l’un des métiers-clés dans le monde du Web.

 

 

Les fonctions du Directeur e-commerce

Le Directeur e-commerce (aussi appelé Responsable e-commerce ou Directeur de vente en ligne) endosse plusieurs rôles qui se rattachent principalement au Web et à la vente. Il est chargé de la vente en ligne des services et des produits de l’entreprise et est responsable du chiffre d’affaires de la société. C’est lui qui met en place les différentes stratégies, qui dirige l’équipe en charge de les mettre en œuvre et supervise l’ensemble des opérations nécessaires pour y parvenir.

 

La stratégie e-commerce de l’entreprise

Il s’agit de la partie la plus importante de la fonction du Directeur e-commerce. Elle consiste à mettre en place un plan d’action relatif à la vente en ligne afin d’atteindre des objectifs tant au niveau du référencement et du trafic sur le site qu’au niveau des ventes elles-mêmes. Cette politique marketing est mise en place sur la base de l’analyse des données des activités commerciales en ligne mais aussi des réactivités des e-shoppers. Le Responsable e-commerce doit prendre des décisions en adéquation avec le modèle de l’entreprise où il travaille, les différentes études réalisées, les tendances de son marché, les éventuelles consignes et stratégies relatives à son domaine, etc.

 

Les missions opérationnelles

Sur la base de la stratégie préalablement établie, le Directeur e-commerce doit définir des actions à entreprendre et les prioriser. Il détermine notamment les plans d’action pour mieux attirer les clients, en prenant en compte la conception, l’esthétique ainsi que le contenu du site. Entrent également dans ses missions, les techniques de référencement qui seront utilisées (SEO, SEA, SEM).

 

Management de l’équipe

Le Directeur e-commerce ne travaille pas isolément : la gestion et la coordination d’une équipe font aussi partie de ses fonctions. Ce dernier détermine notamment les activités et les objectifs des différents intervenants de son équipe, notamment des Webmasters, des référenceurs ainsi que des autres responsables de la vente en ligne. Cela lui permet de diriger le projet et d’en assurer la réalisation ainsi que l’atteinte des objectifs poursuivis. Il doit donc bien planifier ses tâches et ses projets, faire des prévisions, des points, anticiper, etc.

 

→ Ces trois fonctions sont les principales activités d’un Directeur e-commerce. Toutefois, dans la plupart des cas, son travail ne s’arrête pas là. C’est en effet un emploi qui demande de la polyvalence car on peut vite devenir l’assistant de tout le monde, à ce poste !

 

 

Les prérequis pour devenir Directeur e-commerce

L’accès à ce poste requiert généralement un haut niveau d’études. Il faut disposer au minimum d’un Master en commerce électronique. Les étudiants des écoles orientées communication et nouvelles technologies peuvent également prétendre à ce poste. C’est le cas notamment des étudiants sortants d’une école d’ingénieur en informatique, électronique, multimédia ou de ceux ayant effectué des formations en marketing. Mais quelle que soit la formation qui a été effectuée par le Directeur e-commerce, il doit toujours parfaitement maîtriser les enjeux Web, bien sûr, mais plus largement aussi les enjeux marketing, informatiques et juridiques. Ce sont en tout cas les domaines les plus importants dans l’exercice de son métier.

Toutefois aujourd’hui, tous les Directeurs e-commerce ne proviennent pas de formations spécifiques : certains ont en effet gravi petit à petit les échelons et peuvent ainsi prétendre à ce poste en fin de carrière. De plus, les expériences requises pour devenir Directeur e-commerce peuvent différer d’une société à une autre. Dans la plupart des cas, l’exercice d’un ancien poste de Directeur de magasin, de Responsable marketing, de Responsable technique Web ou de Responsable e-commerce peut déboucher vers le poste de Directeur e-commerce.

Les bons profils en e-commerce sont très recherchés. A noter que les formations ne suffisent pas toujours pour devenir un vrai bon Directeur e-commerce. Il faut en effet avoir certaines qualités qui dépasse le cadre strict des formations.

 

 

Les qualités requises pour être un bon Directeur e-commerce

Depuis que le e-commerce est devenu une partie importante dans le développement des entreprises et notamment de l’aspect vente, il est indispensable que le Directeur e-commerce dispose d’un certain nombre de qualités pour performer. Au-delà de ses compétences professionnelles et techniques, le développement du chiffre d’affaires repose en effet sur ses aptitudes. Outre la maîtrise des techniques commerciales et marketing, il doit en effet être un expert dans les nouvelles technologies de l’information et suivre de près l’actualité en général et l’évolution du Web en particulier.

De plus, il faut savoir utiliser les outils relatifs au Web tels que les moteurs de recherche, les services et outils de Google (Analytics, Adwords, …) et se tenir à jour constamment sur ces aspects.

À cela s’ajoute une bonne connaissance des domaines du référencement et de la programmation. Ces compétences techniques vont en effet lui permettre de disposer de tous les leviers du Webmarketing afin de bien mener toutes ses missions.

A côté de ces qualités techniques, le Directeur e-commerce doit aussi être réactif et doté d’une bonne capacité d’analyse et de synthèse afin de prendre facilement les bonnes décisions et élaborer les meilleures stratégies possibles. Ce poste nécessite également de bonnes aptitudes en communication, sachant que le Directeur e-commerce est amené à diriger toute une équipe pour atteindre ses objectifs et qu’il ne peut fonctionner en électron libre. La rigueur, la méthode, la créativité, le sens de l’organisation, la capacité à mener une équipe mais surtout l’ambition sont aussi de mise dans l’exercice de cette profession.

 

 

Le cadre de travail d’un Directeur e-commerce

La croissance constante du secteur e-business fait qu’aujourd’hui, le Directeur e-commerce est sollicité dans presque toutes les entreprises disposant d’une branche dédiée à la vente en ligne. Les sociétés spécialisées dans le e-commerce, les agences de communication, de publicité, les entreprises de conseil en e-marketing offrent également de belles opportunités de carrière en leur sein.

Le Directeur e-commerce peut évoluer dans des secteurs infiniment variés : la distribution, la finance, les assurances, le voyage, le tourisme, etc. Si ces précédents exemples illustrent que le Directeur e-commerce travaille généralement comme salarié de l’entreprise, il lui est également possible d’œuvrer en indépendant en qualité de prestataire. Il aura à cet effet les mêmes missions que ses confrères salariés. La grosse différence est qu’il pourra accompagner plusieurs sociétés au lieu d’une seule.

Compte tenu du développement exponentiel de la vente en ligne, les débouchés pour les étudiants spécialisés dans l’e-marketing sont quasiment assurés mais le niveau d’exigence et de compétences a tendance à augmenter en parallèle.

Directeur E-commerce
Rate this post