Une part importante de votre stratégie SEO va consister à tester la performance de votre site web. En effet, les moteurs de recherche accordent de plus en plus d’importance à des critères comme la vitesse de chargement, l’optimisation des diverses balises HTML, aux micro données, afin de présenter aux internautes les sites dont l’expérience utilisateur est la plus optimale possible.

Dans ce guide, nous allons définir les facteurs de performance à tester impérativement lors d’un audit, l’importance de ceux-ci, et nous vous suggèrerons quelques outils pour mener divers tests SEO.

Qu’est-ce que la performance SEO ?

Il s’agit d’une notion très large, qui englobe plusieurs facteurs techniques. L’un des plus importants est sans aucun doute le temps de chargement de vos pages web. Vous devriez toujours proposer un délai avant interactivité inférieur à 3 secondes et avoir un temps de réponse serveur de moins de 200 ms, même si l’utilisateur dispose d’une mauvaise connexion internet.

Evitez d’intégrer des éléments qui consomment beaucoup de ressources comme des animations complexes, des carrousels, etc… qui vont considérablement augmenter le temps de chargement de vos pages.

Optimisation du code source

L’amélioration de la performance est un processus qui commence par la minimisation ou du moins, l’optimisation du téléchargement des données par les utilisateurs. Pour y parvenir vous devez optimiser votre code source en minifiant le code HTML, le JS et le CSS pour une exécution plus rapide. Nous vous recommandons également de supprimer les ressources CSS que vous n’utilisez pas, et de faire de même pour les scripts qui bloquent le rendu.

Veillez à ce que votre code source soit « SEO friendly » en y intégrant :

  • Une balise titre (ou balise title) qui doit indiquer le thème de votre page
  • Une méta-description qui doit faire environ 150 caractères (espaces compris). Elle servira à décrire le contenu présent sur votre page web et inciter les internautes à cliquer sur celle-ci.
  • Des données structurées : très importantes pour donner des informations supplémentaires tant aux crawlers des moteurs de recherche, qu’aux utilisateurs. Ces données structurées vont également vous offrir de la visibilité dans les SERPs en affichant directement des éléments utiles comme des prix, des dates, des notes de satisfaction, etc… Nous vous conseillons de les intégrer au format JSON-LD que Google « appréhende » mieux.
  • Un balisage Hn, avec un H1 unique et pertinent, ainsi que des H2 et H3 pour structurer votre contenu.

Ces étapes constituent la base du SEO, en termes d’optimisation technique. N’hésitez pas à contacter notre agence SEO pour aller plus loin dans l’optimisation de votre site web.

Optimisation des images

Les images représentent souvent la majeure partie du poids téléchargé à partir d’une page Web et occupent également une proportion considérable de l’espace visuel. Par conséquent, l’optimisation des images peut souvent être l’un des moyens les plus efficaces pour économiser des octets. Vous devez donc optimiser les images présentes sur vos pages, en les convertissant aux formats tels le WebP ou le JPEG2000. Ces derniers permettent de compresser le poids du fichier sans perdre en qualité visuelle. Le navigateur pourra donc les afficher bien plus rapidement.

N’oubliez pas d’intégrer des balises Alt (ou alternatives), qui serviront à décrire le contenu des images aux moteurs de recherche. Elles seront également lues à voix haute par les navigateurs pour les internautes malvoyants afin d’améliorer leur expérience sur votre site web.

L’importance de la performance SEO

L’expérience utilisateur

Dans le cas d’un site performant dont le temps de chargement est bien optimisé, l’expérience utilisateur est plus qualitative. En effet, le critère le plus important pour une bonne expérience utilisateur est la vitesse de chargement (devant l’aspect cosmétique, un affichage correct ou la difficulté à trouver le contenu recherché…). Lorsqu’une page met 3 secondes à s’afficher, la probabilité que l’utilisateur quitte votre site augmente de 32%. De même, pour une page qui met 10 secondes à s’afficher, cette probabilité augmente de 123% !

Une mauvaise UX nuit grandement à vos objectifs SEO : vous n’attirerez pas de trafic qualifié et votre taux de conversion chutera en conséquence.

Le positionnement

Depuis la mise en place de l’algorithme Rank Brain par Google début 2015, de nouveaux facteurs sont pris en compte dans le classement des résultats de recherche. Ainsi, le niveau d’interaction sur vos pages va influer sur vos positions : le taux de clic, la durée de chaque session, le taux de rebond… Autant de points qui sont améliorables avec les diverses optimisations On-site évoquées précédemment. En résumé, plus votre site sera performant, meilleures seront vos positions.

Tester la performance SEO

Il existe plusieurs outils d’analyse de performance SEO qui vous permettront d’obtenir un rapport détaillé sur les bonnes pratiques qui ont été mises en place (ou non) sur votre site web. Pour le temps de chargement, vous pouvez vous rendre sur Google Page speed insight : il vous attribuera une note sur 100 points qui jugera de la vitesse de chargement de votre site sur ordinateur et sur mobile. Vous verrez également les différents points à améliorer et les recommandations pour chaque.

Si vous voulez plus qu’un simple test de vitesse, vous pouvez consulter le rapport d’analyse de Google Lighthouse qui est plus détaillé. Vous aurez un audit rapide et global de la performance, l’accessibilité et ainsi que des bonnes pratiques SEO.

Notre logiciel Monetoring est également en mesure de vous fournir un rapport de performance complet :

  • Tous les warnings par ordre de priorité, avec la liste exhaustive des URLs concernées
  • La vitesse de chargement de la home page, de vos pages catégories et de vos pages produits
  • Le temps de réponse et de connexion du serveur
  • La vitesse de chargement de vos concurrents SEO
  • L’évolution dans le temps de la performance de votre site web

Et bien d’autres données !