Aujourd’hui l’outil le plus puissant pour analyser le comportement des utilisateurs sur un site est clairement Google Analytics. Et en plus il est gratuit (une solution payante existe aussi).

Cependant, dans ce flux de données, on ne sait pas toujours ce qui est intéressant d’analyser et surtout comment structurer son compte Google Analytics de façon optimale.

La structure d’un compte Analytics

Un compte Google Analytics est organisé comme ceci :

COMPTE : c’est le compte Google Analytics de votre entreprise et non pas votre compte Google (A ne pas confondre). Un compte, peut recevoir jusqu’à 50 propriétés. Cela veut dire que votre compte peut recevoir les données de vos différents sites web.

Votre numéro de compte Google Analytics se présentera ainsi : UA-XXXXXX

PROPRIETE : La propriété est donc le site ou l’application mobile à analyser.

Afin de différencier les différentes propriétés le code suivi aura la forme suivante :

UA-XXXXXX-2, le 2 représente le numéro de la propriété (il change selon la propriété).

VUES : Les vues vous permettront d’afficher les données d’une propriété. Donc les données de votre site ou de votre application mobile.

A savoir une propriété peut contenir jusqu’à 25 vues.

Les bonnes pratiques

Il est conseillé de créer 3 vues

Vue principale (Master view) : Elle sera votre vue de travail. Vous pourrez y appliquer différents filtres et autres modifications afin de collecter des données plus précises et celles que vous souhaitez exploiter.

Vues filtrées : On peut avoir plusieurs vues avec des filtres différents pour une même propriété. Chacune des vues aura ses propres filtres qui permettront d’inclure ou exclure certaines données. Elles serviront de vues test.

Raw Data View : Cette vue sera pour garder toutes les données historiques, elle est aussi considérée comme une vue des données brutes.

Les filtres essentiels

Il sera nécessaire de filtrer certaines données afin de ne pas fausser vos résultats. Vous devrez donc exclure les sources de trafic venant de l’adresse IP de votre ordinateur et celles des différents acteurs de votre site.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser les filtres prédéfinis créé par l’outil Google Analytics. Cela vous permettra d’inclure ou exclure différentes données comme le trafic du domaine, du FAI, des adresses IP, des sous répertoires ou du nom d’hôte.

Les filtres personnalisés vous permettront d’inclure ou exclure les Hits (appels), rechercher ou remplacer des données collectées.

Vous pouvez aussi utiliser des filtres pour standardiser les rapports et faciliter la consultation.

Définir ses objectifs. Quelles sont les KPI’s ?

L’outil Google Analytics collecte les données de votre site web ou application mobile ; mais il va falloir retranscrire cela via des rapports qui pourront vous aider à comprendre et expliquer le comportement des utilisateurs.

Pour créer vos rapports, il va falloir définir vos objectifs, vos KPI’s. Mieux vous les aurez définis et mieux vous saurez analyser les données. Vous pourrez créer des vues selon un KPI en utilisant les filtres. Selon la maturité de votre business, vos KPI’s vont évoluer.

Il vous faudra donc définir vos « macro » conversions (les objectifs généraux de l’entreprise) qui vont évaluer les méthodes qui accompagnent vos stratégie.

Et les « micros » conversions, comme par exemple : l’inscription pour recevoir des offres privilégiées.

En résumé

Google Analytics est un outil puissant, mais mal utilisé, il vous sera compliqué d’avoir des analyses pertinentes et vous empêchera d’optimiser votre site, ou application mobile, au mieux. En effet Google Analytics récolte tellement de données différentes que l’on peut être vite perdu dans ce flot de data.

Afin de mieux appréhender l’outil, il est essentiel de structurer. Que ce soit vos objectifs, afin de comprendre les metrics qui vous seront nécessaires pour une bonne analyse.

Et que votre compte Google Analytics soit bien organisé. Comprendre les différentes parties de la structure du compte. Vous pouvez vous entraîner sur le compte de démonstration de Google Analytics.

Noter que vous pouvez toujours personnaliser les filtres, les rapports. L’outil s’adapte à votre business ; mais n’oublier pas de toujours garder une vue avec les données historiques.

Vous avez aussi la possibilité si vous avez un compte Google Adwords de l’associer à votre compte Google Analytics. Ce qui vous permettra de mieux analyser vos différentes campagnes.

Une fois que vous serez familier à l’outil Google Analytics, vous pourrez ajouter l’outil Google Tag Manager. Outil complémentaire, qui vous permettra de mieux tracker plus de données.

Comment bien structurer son compte Analytics ?
5 (100%) 1 vote