Le taux de conversion : l’élément indispensable pour définir la rentabilité du coût par clic

Considéré comme élément déterminant dans le calcul de la rentabilité des coûts d’une action du marketing digital, l’annonceur peut prévoir et orienter un trafic qualifié grâce au le taux de conversion. Nous vous en donnons plus de détails dans cet article.

C’est quoi le taux de conversion ?

Le taux de conversion définit le pourcentage du nombre total de visiteurs ayant atteint un objectif sur un site internet (prise de contact, abonnement, achat) par rapport au nombre total de visiteurs sur le site au cours d’une période donnée.

Toute action effectuée par vos utilisateurs peut servir à définir un taux de conversion. Pour ce faire, il faut qu’il corresponde à l’objectif préalablement défini dans un tunnel ou parcours de conversion.

Sur les plateformes E-commerce ou dans les magasins physiques : il est utilisé pour déterminer le processus de conversion réellement suivi par les prospects et qui les conduit à devenir des clients.

En google ads: pour déterminer le taux de conversion, on divise le nombre de conversions enregistré par le nombre total d’interactions sur une annonce. Ce qui veut dire que vous enregistrez sur une période donnée 25 conversions après noter 500 interactions, vous obtenez un taux de conversion de 5%.

Sur une campagne adwords, lorsque vous faites le suivi de plusieurs actions de conversions et que vous prenez en compte toutes conversions, un taux de conversion peut dépasser 100%. Cela peut s’expliquer par le fait qu’un clic est compté sur plusieurs conversions.

Acquérir des visiteurs qualifiés grâce au Taux de conversion

Optimisez vos résultats SEO avec Pixalione 5

Dans le marketing digital, quand on pense acquisition, on pense augmentation du nombre de visiteurs. Seulement, ça ne fait pas tout : pour un annonceur par exemple,un nombre de visiteurs élevé peut ne pas générer de conversions. Il faut donc avoir un trafic qui est susceptible de convertir en clientèle. Plusieurs moyens pour y parvenir à savoir : le search, le ciblage d’une zone géographique, la langue, l’heure et la date, l’appareil ou le device, le sexe, l’âge, le métier, ou encore les intérêts.

Comment rendre le CPC rentable ?

Il faut réaliser les actions qui peuvent augmenter le taux de conversion par différents indicateurs : le taux de clics, la performance de la page ou encore la campagne marketing (adwords inclus).

Cette dernière doit être étudiée de très près. Pour qu’elle génère la meilleure activité sur le site (trafic qualifié), il faut que le total du coût d’acquisition des prospects soit inférieur au bénéfice généré par l’activité des visiteurs acquis par la campagne adwords. Ce sont ces deux données qui forment le CPC (Coût Par Clic)

On définit ce résultat (CPC) en partie par l’étude du taux de conversion moyen des visiteurs se trouvant sur le site lors du clic d’un lien sponsorisé, ce qui est un indicateur permettant de comprendre où les internautes rencontrent des problèmes d’expérience utilisateur leur empêchant techniquement des conversions par exemple.

L’importance du ciblage d’audience.

Afin d’améliorer le taux de conversion (CVR), il est nécessaire d’avoir un secteur d’audience bien défini, cela réduira les coûts des campagnes du fait des conversions plus probables. Pourquoi cibler des personnes non susceptibles d’effectuer un achat chez vous ? Chaque action marketing doit avoir un retour sur investissement. Vous l’avez compris, le ciblage et la transformation des actions client sont les clés du ROI (retour sur investissement).

Comment calculer le coût par action ?

En allant plus loin que le coût par impression (CPM) et le coût par clic (CPC), on peut obtenir jusqu’au coût par action (CPA) qui est défini par le ratio entre le nombre de personnes qui cliquent et le nombre de personnes qui effectuent une conversion.

En effet, il s’agit d’une option prévisionnelle de budget se basant sur la réalisation des objectifs de campagnes plutôt que sur un mode de tarification comme le CPC ou le CPM.

Le Click Through Rate (CTR) : impressions par visiteurs

Le taux de transformation des utilisateurs de google vers votre site web est nommé le CTR : Clic Through Rate.

Lors d’une impression, c’est à dire de l’affichage du lien vers votre site sur l’écran de l’utilisateur (dessous de la ligne de flottaison compris), ce taux est défini par le nombre d’internautes ayant effectué un clic sur le lien divisé par le nombre d’impressions globales multiplié par 100. Est donc obtenu un pourcentage : ce fameux CTR. Il convient de donner envie à l’internaute de visiter notre site : optimiser les title et meta descriptions, le taux de conversion en dépend.

Comment bien choisir une agence SEO ? 2

Améliorer son impact publicitaire

Vos campagnes marketing peuvent être visibles par la publicité en ligne : les campagnes display. Il existe une multitude de paramètres pour choisir ses réseaux : centres d’intérêt, les intentions et de catégories démographiques. Le coût est bien entendu plus faible pour du display que pour un clic.

Pour analyser son impact publicitaire, vous pouvez trouver les différents types de rapport sur Google Analytics et Google Ads. Ils sont basés sur les paramètres et données évoquées plus haut.

Le taux de conversion (CVR) sur le réseau display

Sur le réseau display, l’action de la conversion est attribuée à la dernière impression après l’affichage de l’annonce. Grâce à la fonctionnalité avancée “Active View Active de Google”, il est possible de facilement identifier l’impression d’une annonce sur le réseau display, lorsqu’au moins 50% de cette dernière sont diffusés sur un écran pendant une seconde.

Savoir calculer la rentabilité des actions en partant du taux de conversion (CVR) nécessite la plupart du temps un travail précis demandant de l’expertise. Toutes les plateformes digitales qu’elles soient de l’E-commerce, du search ou encore du display et d’affiliation n’ont pas la même définition du taux de conversion. C’est au regard de cela que nos experts SEA, déploient les stratégies pour accompagner les entreprises petites, moyennes ou grandes à maîtriser le tunnel de conversion pour toutes campagnes et actions publicitaires.