Combien coûte une campagne de publicité sur Google Ads ? C’est la principale question lors des lancements de campagnes SEA. Ce gain de visibilité et de mise en avant, soit de son entreprise, soit de ses produits, nécessite tout de même un certain investissement monétaire.

La plateforme n’impose pas de montant minimum, vous pouvez donc lancer vos campagnes avec de petits budgets. Cependant, il faut quand même comprendre comment fonctionne Google Ads afin maximiser les optimisations de ou des campagnes mises en ligne.

Fonctionnement de la plateforme

Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur le web, Google trie l’ensemble des annonces qui souhaitent se positionner sur le mot clé recherché et suivant le classement des annonces, sélectionnent les plus pertinentes, qui gagneront donc l’affichage. Ce classement est effectué se base sur l’Ad Rank qui se calcule suivant la formule : Enchère max X Score de qualité.

L’enchère maximale est celle définie pour le mot clé recherché et se base sur la demande, plus la concurrence est élevée, plus le coût par clic du mot clé est cher. Le Score de qualité (Quality Score) évalue les annonces et leur qualité. Celles qui sont pertinentes, qui respectent les codes design de Google et qui sont attractives, sont favorisées par le moteur de recherche. Les pages de destinations où sont envoyées les internautes sont également prises en compte comme critère dans le calcul de ce score de qualité.

Lorsque les annonceurs mettent en place leurs campagnes, ils sélectionnent des mots clés stratégiques, pertinents pour leur business, rédigent des annonces et les intègrent dans des groupes puis configurent les enchères. Ainsi, le budget peut être régulé sur 3 niveaux : la campagnes, le groupe d’annonce, le mot clé. La variation du budget aura une incidence directe sur le d’impressions ainsi que sur la totalité des clics.

Lorsque l’internaute effectue sa recherche et clique sur une annonce, la plateforme facture le clic à l’annonceur et l’utilisateur est redirigé vers la page de destination correspondant à l’annonce. L’annonceur paie seulement lorsqu’un clic est effectué sur son annonce.

D’un point de vue global, le coût moyen par clics sur la plateforme publicitaire de Google se situe entre 1 et 2 euros lorsqu’il s’agit du réseau de Recherche et est plutôt inférieur à 1 euros sur le réseau Display. Cependant, c’est au gestionnaire de compte (qu’il s’agisse de l’annonceur directement ou d’un intermédiaire assurant le pilotage des comptes) d’optimiser manuellement les CPC des mots clés ainsi que les budgets journaliers des campagnes.

Maîtrise du budget

Pour lancer des campagnes sur Google Ads, il faudra définir un budget, pour cela, il est important de prendre en compte le nombre d’annonce que l’on souhaite faire diffuser, le nombre de mots clés que l’on souhaite acheté (sur lesquels les enchères seront faites) ainsi que le concurrence sur ces derniers. La plateforme ne fixe pas les enchères, elles sont calculées en fonction de la demande des mots clés, donc, directement par rapport aux nombre d’annonceurs souhaitant se positionner dessus.

Deux options sont possibles en terme de définition de budget :

  • Un budget fixe : l’annonceur décide d’allouer une enveloppe budgétaire précise à sa/ses campagne(s) et après l’avoir intégrer à la plateforme, il sait que Google Ads ne dépensera pas plus que ce qui n’était prévu.
  • Un budget variable : l’annonceur décide de piloter son budget en fonction des performances des campagnes. Tant que le ROI (Retour sur Investissements) est positif, les campagnes seront alimentées, le budget peut également être augmenté afin de saisir toutes les opportunités du marché.

Dans les deux cas, ce sont des budgets quotidien qui sont définis pour chacune des campagnes lancées et Google Ads ne dépasse pas ce qui est fixé (ou très peu).

Lorsqu’il y a plus d’une campagne, le budget alloué au compte devra être réparti et une hiérarchisation devra être effectuée. Le plus intéressant est évidemment de concentrer le budget sur la campagne avec le potentiel le plus fort, soit la plus rentable.

La fonctionnalité “budget partagé” est également proposée sur la plateforme qui répartira donc le budget total proportionnellement au nombre de campagne.

Combien coûte une campagne de publicité sur Google Ads ?

Utiliser les bons KPI

Les indicateurs permettant de se faire une idée du budget nécessaire lorsque les campagnes sont en ligne sont les suivants:

  • Taux d’impressions perdues sur le Réseau de Recherche (budget) qui donne un pourcentage de perte d’opportunités. Ainsi, si la plateforme annonce une perte de 25% d’impressions en raison d’un budget trop faible, il suffit d’augmenter le budget de 35% pour maximiser l’affichage. Ce KPI est très utile pour des campagnes déjà en ligne et rentable, l’augmentation du budget permettra une amélioration du nombre de conversions.
  • La mention “Limitée par le budget” qui peut être indiqué dans la colonne “État” dans la vue par campagne. Lorsque celle-ci apparaît (en rouge) en face des campagnes, cela signifie que le budget est trop faible par rapport au potentiel des mots clés choisis. En cliquant sur l’indication, Google Ads donne des indications sur le nombre de clics supplémentaire avec une augmentation du budget.

Ce qu’il faut donc retenir, c’est que pour lancer des campagnes avec Google Ads, il n’existe pas de budget minimal. La définition du budget et le montant qui sera alloué au compte annonceur dépendra donc des objectifs business qui doivent être remplis. Ainsi, un faible budget permet de tester des annonces publicitaires tandis qu’un apport budgétaire important permet de se positionner sur des mots clés très concurrentiels.