Depuis quelques années maintenant, la mise en place d’une stratégie digitale au sein d’une entreprise, est une étape incontournable dans la développement de son activité. L’identification d’outils numériques pertinents vous permettront d’atteindre vos objectifs marketing et business.

Le référencement payant, ou SEA (Search Engine Advertising), fait partie des principaux leviers d’acquisition et peut très bien s’intégrer dans une stratégie globale si vous respectez quelques critères.

Définition d’objectifs précis

Comment intégrer le référencement payant à votre stratégie digitale

Lorsque vous mettez en place une stratégie marketing digitale, vous définissez en amont des objectifs que l’ensemble de vos actions futures auront pour but de remplir. Il en est de même pour le SEA, d’autant plus lorsque celui-ci s’inscrit dans un projet plus global.

Généralement, la mise en place de campagnes publicitaires sur les plateformes de gestion (Google Ads et Microsoft Advertising) permet de répondre aux objectifs suivants :

  • Augmentation du trafic : les annonces sur les moteurs de recherches entraînent une amélioration de la visibilité, notamment vis-à-vis de la concurrence et permettent d’attirer de nouveaux visiteurs rapidement. En utilisant ce canal d’acquisition, vous vous assurez une place de choix sur les résultats des moteurs de recherche.
  • Notoriété de la marque : le référencement payant permet d’augmenter la visibilité de votre entreprise grâce à un choix de mots-clés pertinents. Avec ce levier webmarketing, améliorez votre positionnement sur les pages de résultats, même sur les requêtes les plus concurrentielles.
  • Générer des conversions : qu’il s’agisse de l’achat d’un produit, du téléchargement d’un livre blanc ou encore de la génération de leads, le SEA est performant lorsqu’il s’agit de pousser l’internaute à l’action. Le pilotage des annonces permettent d’optimiser vos coûts par conversions et de rentabiliser vos campagnes.

Relation avec les autres leviers

Outre les moteurs de recherche, d’autres canaux sont sollicités dans le cadre d’une stratégie digitale avec lesquels le référencement payant s’accord et renforce l’efficacité :

  • L’E-mail : technique couramment utilisée comme levier de communication de masse qui permet de plus ou moins personnaliser le message envoyé aux utilisateurs.
  • L’Inbound Marketing qui vise à faire venir le client à soi via différentes actions marketing reposant sur la création de contenu.

Allocation du budget

Comment intégrer le référencement payant à votre stratégie digitale 1

L’intégration du référencement payant dans votre stratégie digitale nécessite la définition d’un budget alloué spécialement au SEA. De même que pour les objectifs, votre budget viendra conditionner vos campagnes ainsi que leur gestion.

Les plateformes publicitaires fonctionnent au coût par clic (CPC) ce qui signifie que vous payez uniquement le prix d’un mot-clé lorsqu’un internaute clique dessus. La valeur du CPC est définie en fonction de la concurrence ainsi que de son volume de recherche mensuel donc un mot concurrentiel et très recherché aura un prix plus élevé. Afin d’être positionné en haut de page, votre enchère devra être la plus élevée.

D’un point de vue global, le SEA est souvent utilisé en parallèle avec le SEO. La combinaison des deux leviers génèrent de meilleures performances et offre un positionnement optimal. Ensemble, ils forment le Search Engine Marketing (ou SEM) qui a pour but d’augmenter la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche. Depuis quelques années, le SMO (Social Media Optimization), qui regroupent l’ensemble des techniques et des actions permettant de développer la notoriété, l’image ou encore pousser les produits phares d’une entreprise sur les Réseaux et Médias Sociaux.

Grâce aux plateformes de gestion telles que Google Ads et Microsoft Advertising, la gestion du budget des mots-clés ainsi que des annonces et globalement des campagnes est facilitée. Suivant le type de campagne, il est possible que les outils gèrent votre budget en fonction du paramétrage prédéfini. Cependant, pour dans la majorité des cas, une intervention humaine et un pilotage manuel seront nécessaires pour une optimisation optimale.