Lorsqu’il s’agit de positionnement sur les pages de résultats (ou SERP) des moteurs de recherches, le SEO et le SEA sont les leviers qu’il faut actionner. Bien qu’employant des méthodes différentes, les deux ont pour objectif commun d’attirer des visiteurs sur un site web. Longtemps écartée, l’utilisation simultanée du référencement naturel et du référencement payant génèrent pourtant de meilleurs résultats que lorsqu’ils sont utilisés séparément.

Avant d’étudier les bénéfices réels qui découlent de la complémentarité du SEO et du SEA, faisons un point sur ce qui est vrai ou faux.

Vrai ou Faux ? Les Idées Reçues

Complémentarité SEO/SEA pour de vrais résultats ? 2

Semblables aux clichés qui entourent le webmarketing, les idées reçues aussi bien sur le référencement naturel que payant, peuvent freiner certains annonceurs et empêcher la mise en place d’une stratégie digitale globale, reposant sur la complémentarité du SEO et du SEA.

Voici quelques exemples :

“Le référencement payant cannibalise le référencement naturel en captant tout le trafic.”

FAUX. Une fois les campagnes SEA coupées, c’est le trafic du site dans son ensemble qui diminue, même si nous pouvons observer une légère hausse du trafic SEO dans certains cas.

“ Le SEA s’inscrit dans une stratégie à court terme”

PAS FORCÉMENT. En effet, en comparaison avec le référencement naturel, le SEA est plus rapide à mettre en place mais il peut tout à fait faire partie d’une stratégie digitale sur le long terme, la diffusion de campagnes SEA n’ayant pour seules limites que celles imposées. De plus, les plateformes publicitaires disposent d’algorithmes qui ont besoin d’être éduqués afin d’optimiser efficacement les campagnes.

“Le référencement payant génère des résultats immédiats”

VRAI. Par rapport au SEO, il n’est pas nécessaire d’attendre 6 mois pour observer les performances des campagnes publicitaires. C’est d’ailleurs pour cela que le SEA est largement plébiscité lorsqu’il s’agit de promotion ou encore d’événements spontanés. Le boost apporté par les campagnes permet d’accroître la visibilité d’un site web aussi longtemps que les annonces sont en place.

“Le SEO est gratuit”

FAUX. Bien que l’investissement monétaire paraisse moins important que celui du SEA, il est nécessaire de consacrer du temps et de disposer des bonnes ressources ( formations, recours à un prestataire..) lorsqu’il s’agit de mettre en place une stratégie SEO.

“Les internautes ont plus confiance dans les sites qui apparaissent à la fois dans les annonces publicitaires et à la fois dans les résultats organiques.”

VRAI. La double présence d’un site sur les SERP augmenterait la confiance des internautes envers la marque/le site. Grâce à la combinaison des deux positionnements, l’utilisateurs est rassuré et est plus enclin à la conversion.

Des performances améliorées

Dans le cas où seule une stratégie SEO est mise en place et que celle-ci est performante, ce sont en moyenne 23% des visiteurs qui sont atteints. Lorsqu’il s’agit du SEA, ce sont 9% qui sont touchés.

Dans le cas où les deux leviers webmarketing sont mis en place ensemble et s’intègrent dans une stratégie globale, leur complémentarité permet de doubler le nombre de visiteurs touchés. Ainsi, ce sont 63% des internautes qui pourront être captés.

Individuellement, chaque canal influe sur l’autre :

  • Le SEO joue un rôle dans le Quality Score du SEA :

Le QS est l’indicateur clé pour le référencement payant. Il s’agit d’une note donnée par Google en fonction de plusieurs critères qui va conditionner la position des annonces sur les pages de résultats.

Le calcul de ce paramètre inclut notamment la convivialité de la page de destination. Ce critère est directement lié au SEO puisqu’il tient compte du contenu de la page (nombre de mots, définition du mot clé principal et son champ sémantique…), de son temps de chargement..

Plus la page de destination est qualitative, prend en compte le/s besoin/s des internautes et contient des mots clés pertinents, meilleur sera le Quality Score et de ce fait, le positionnement de l’annonce publicitaire.

  • Le SEA impacte le SEO :

Lorsque des campagnes publicitaires sont mises en place, via Google Ads ou Microsoft Advertising, le trafic du site est immédiatement impacté et augmente. Les indicateurs liés à cette augmentation de trafic et cet afflux de visiteurs permettront d’optimiser correctement le site afin de le faire progresser d’un point de vue SEO.

Lorsque des campagnes publicitaires sont mises en place, via Google Ads ou Microsoft Advertising, le trafic du site est immédiatement impacté et augmente. Les indicateurs liés à cette augmentation de trafic et cet afflux de visiteurs permettront d’optimiser correctement le site afin de le faire progresser d’un point de vue SEO.

Par ailleurs, les annonces peuvent être un excellent moyen de tester des mots-clés afin de déterminer s’ils seraient pertinents ou non à travailler d’un point de vue du trafic organique.

Enfin, le SEA permet d’augmenter la visibilité d’une marque/d’un site et influe donc directement sur sa notoriété.

Deux leviers digitaux complémentaires

Pour conclure, la combinaison liens sponsorisés et référencement naturel fonctionne très bien et génèrent de meilleurs résultats que lorsqu’ils sont activés séparément. Les résultats immédiats et le boost de visibilité offert par le SEA renforce la stratégie long terme du SEO.

Le référencement payant permet également de définir des insights utilisateurs, tester le potentiel de certains mots clés ou encore d’améliorer son ciblage.

Le référencement naturel quant à lui s’inscrit dans une vision à long terme en offrant un positionnement sur les pages de résultats pérenne, une structure solide et une position d’expert.