Publié le 13 mars 2020 à 5 h 19 min

De nombreux conseils liés au référencement enrichissent au quotidien l’index des moteurs. Ils ne reflètent pourtant pas la diversité des actions qui, mises bout à bout, favorisent la visibilité organique. Tirez parti de notre expertise et expérience en appliquant nos astuces pour booster votre référencement.

1 – Effectuer la retranscription de ses vidéos

Beaucoup d’entreprises n’exploitent pas pleinement le potentiel de leurs contenus multimédias. Bien souvent, les webmasters s’affranchissent de renseigner correctement les descriptions et d’optimiser les balises des vidéos sur YouTube. Le travail est encore plus négligé sur la retranscription écrite de ces types de ressources alors que dans ses résultats de recherche, Google les met plus en avant que par le passé. Ainsi, accompagner vos contenus vidéos hébergés sur votre site internet de leurs transcriptions textuelles augmente les chances de gagner en visibilité. En effet, les robots s’appuient en grande partie sur les textes pour comprendre la ou les thématiques traitées sur une page web.

2 – Développer astucieusement le nombre de pages

Proposer du contenu de qualité est primordial pour le référencement de votre site internet. Parmi les solutions existantes, générer automatiquement des pages web qualitatives permet d’en créer aisément, favorisant ainsi l’augmentation du trafic issu de la longue traîne. Il s’agit par exemple de créer un forum qui incite les internautes à échanger entre eux et vous interpeller directement. Cela exige bien entendu un travail de modération et des initiatives visant à animer le forum. Une autre solution pour étoffer aisément le contenu de votre site vitrine ou de votre blog, est d’élaborer une Foire Aux Questions (FAQ). Privilégiez une page par question et n’hésitez pas à vous montrer exhaustif dans vos réponses, toujours en structurant votre propos avec des balises Hn.

3 – Faire la chasse aux liens sur les forums

Les forums constituent toujours des sources de backlinks à forte valeur ajoutée. Cependant, il faut avoir à l’esprit que l’acquisition de liens sur ces plateformes n’est pas de tout repos. Tout d’abord, il convient d’identifier celles sur lesquelles il demeure possible de créer un lien Do Follow. Par la suite, vous devez généralement contribuer à plusieurs reprises pour crédibiliser suffisamment votre profil et pouvoir insérer un lien potentiellement pérenne. Cette astuce pour améliorer la visibilité de son site internet agit tout d’abord de façon indirecte. En effet, elle influe assurément sur l’autorité de votre nom de domaine et améliore vos positions dans les classements.

De même, elle peut être à l’origine d’un trafic direct qualifié. Néanmoins, sachez qu’il est en général plus pertinent de poser un backlink qui dirige vers un nom de domaine de votre réseau de sites et non directement vers le site web que vous monétisez.

4 – Déterminer les intentions des requêtes

Il y a une multitude de façons d’identifier les mots-clés, groupes de mots-clés ou encore les phrases renseignées par les utilisateurs des moteurs. Comme beaucoup d’entreprises, vous prenez inspiration de vos offres, éventuellement des termes qui reviennent fréquemment dans vos campagnes de communication print. Pour aller plus loin, vous pouvez recourir à un outil qui fournit des champs lexicaux tel que 1.fr. Par ailleurs, nous vous suggérons de naviguer sur les réseaux sociaux dans le but de repérer les formulations utilisées par vos cibles. Pensez ainsi aux interpellations directes de vos concurrents via des publications sur twitter ou encore des questions posées sur les forums de discussion.

5 – Réaliser une revue de presse

Vous maîtrisez particulièrement une langue étrangère, idéalement autre que l’anglais ? Profitez-en pour sélectionner et analyser les actualités importantes parues dans votre domaine d’activité. Cette veille permet d’améliorer votre référencement même si vous ne serez probablement pas légion dans votre secteur à traiter certains sujets.

Le meilleur moyen de voir votre revue de presse partagée est bien entendu de produire un travail de qualité et de faire preuve de réactivité !

6 – Diminuer le temps de chargement

Le temps de chargement présente une dimension importante aux yeux des moteurs dont Google. En effet, ils favorisent l’expérience utilisateur et mettent ainsi en exergue les plateformes dont les pages s’affichent rapidement, en particulier sur les terminaux connectés. Des outils comme Minify vous facilitent l’étape d’optimisation du code et la limitation de la taille des fichiers. Nous préconisons aussi d’autoriser la mise en cache et l’utilisation d’un CDN. En outre, il est conseillé de trier ses plugins et ne conserver que les extensions dont vous avez réellement besoin !

A l’issue de vos optimisations, évaluez vos pages grâce au service fourni par Google lui-même.

7 – Optimiser le linking interne et externe

Chaque webmaster qui aspire à se maintenir dans les top positions doit se soucier de son maillage interne. Parmi les autres bonnes habitudes pour mettre en avant quelques contenus (par exemple ceux qui convertissent le plus), insérez des liens pertinents à chaque nouvelle publication.

Surveillez également vos backlinks en gardant une visibilité sur les contenus de vos partenaires. C’est encore plus important lors d’une migration d’un site web. En effet, ces partenaires ne conservent pas toujours le contact avec tous les webmasters pour lesquels ils faisaient des liens. Les outils Ahrefs et Majestic SEO constituent deux valeurs sûres pour accomplir cette tâche.

8 – Actualiser ses anciens contenus

Parmi les autres astuces pour augmenter votre trafic organique, nous vous suggérons de faire l’inventaire de tous vos contenus partiellement ou entièrement obsolètes. Après cette première étape, confiez à votre équipe l’actualisation des informations. Il y a forcément des éléments intéressants pour vos visiteurs à rajouter ainsi que l’intégration d’une image pour illustrer une idée.