Les audits SEA

Simple et complexe à la fois, Google Adwords peut se targuer de donner des sueurs froides à l’ensemble de ses utilisateurs, soient-ils débutants ou professionnels. Si en somme et comme le répète ardemment celle-ci dans son argument de vente, “Créez vos campagnes publicitaires se fait en moins de 5 minutes” et est donc aisé, lancer une campagne publicitaire sur la régie publicitaire de Google se doit d’être pensée méticuleusement en amont. Entre compréhension des spécificités de Google Adwords, choix du budget à allouer, mise en lumière des mots-clés à utiliser et alliance du SEO/SEA, voici ci-dessous la bonne méthode pour créer une campagne publicitaire optimale sur Google Adwords.


Audit SEA
: comprendre 

Utiliser Google Adwords est relativement simple sur le papier. Après avoir créé une annonce publicitaire, vous allez devoir payer une somme à chaque clic que votre annonce obtiendra sur le moteur de recherche. Appelé CTC (Coût Par Clic), ce montant variable est fixé à l’avance par un système d’enchères propre à la régie publicitaire et détermine votre place sur une requête (mot-clé) que vous aurez sélectionnée pour votre annonce. Répondant à l’offre et à la demande, le montant à payer pour pouvoir se placer sur une requête est directement lié à la popularité de celle-ci, tant au niveau du nombre d’annonceurs désirant s’y placer qu’au nombre d’internautes la recherchant mensuellement. A titre informatif, le coût moyen pour un CPC tourne aux alentours de 0,25 centimes et se situe généralement entre 0,10 centimes et 1 euro. Cependant certaines requêtes, comme dans la niche immobilière peuvent atteindre les 10 euros, car extrêmement recherchées !

Audit SEA : la sélection des motsclés 

Premier travail primordial à mettre en place pour une campagne Adwords porteuse de résultats, la sélection des mots-clés rattachés à cette dernière est aussi (comme nous le verront plus loin) ce qui vous permettra dans un deuxième temps d’établir le budget prévisionnel à allouer à vos campagnes publicitaires. Pour que vos annonces soient efficaces, vous allez devoir sélectionner des mots-clés ayant un rapport direct avec leurs thèmes et sujets, mots-clés qui se doivent être à la fois hautement recherchés sur le moteur de recherche mais également peu concurrentiels pour un taux de conversion optimal.

Dans cette optique, Google Adwords vous propose un module de planification de mots-clés pour vos campagnes publicitaires. Celui-ci vous permet, simplement en y rentrant le mot-clé désiré, de connaître le nombre de recherches mensuelles qu’il compte à son actif et son CPC moyen inhérent. Attention cependant, les réponses données par le module restent approximatives, le CPC moyen subissant constamment des fluctuations en fonction de sa demande en instant T.

Comment donc choisir intelligemment ses mots-clés pour une campagne publicitaire ? Toute l’astuce est de trouver les mots-clés offrant un bon compromis entre terme de trafics et conversions ! Comprenez qu’il est par exemple plus judicieux de se placer sur une requête recherchée 100.000 fois mensuellement mais avec peu de concurrence (donc un taux de conversion supérieur), plutôt que sur une requête recherchée 300.000 fois mensuellement mais où la concurrence est plus rude, donc où le placement est plus onéreux…

 « lancer une campagne publicitaire sur la régie publicitaire de Google se doit d’être pensée méticuleusement en amont »

Audit SEA : Estimer le budget à allouer 

Dès que vous avez mis en lumière les quelques mots-clés qui répondent le plus à vos attentes, vous allez devoir estimer le CPC de chacun. Pour que votre budget soit positif (et donc que vous ne perdiez pas d’argent inutilement), il faut absolument que vous arriviez à déterminer le nombre de clics nécessaires à une conversion afin de dégager un ROI (retour sur investissement) positif.

Prenons l’exemple d’une campagne Adwords sur une requête au CPC de 1 euro. Pour celle-ci, vous déterminez qu’il faut en moyenne 120 clics pour obtenir une conversion d’un internaute. Chaque conversion réussie vous rapporte 200 euros. Dans ce cas de figure, vous dépensez en moyenne 120 euros pour un gain de 200 euros. Vous pouvez donc considérer que cette campagne publicitaire offre un retour sur investissement positif et se place comme une campagne publicitaire optimale. Répétez cet exercice sur l’ensemble des mots-clés que vous avez sélectionnés en amont et dégagez ceux ayant les plus hauts retours sur investissement. Vous êtes maintenant prêts à l’action !

Audit SEA : ne pas oublier le référencement SEO 

Maintenant que vos annonces sont lancées de manière professionnelle et afin de clôturer cet article, il est important de faire un point sur le référencement SEO de votre site internet. Car même si votre campagne Adwords vous amène des visiteurs et un ROI excellent, cela ne reste pas une bonne solution sur le long terme car sa performance peut très vite baisser, et les visiteurs qu’elle ramène quotidiennement dans le même temps ! Il est donc primordial d’allier vos campagnes Adwords à une stratégie de référencement SEO pour optimiser votre présence sur internet et ne plus être tributaire de ces dernières pour accumuler du trafic. Dans cette optique, n’hésitez pas si besoin à contacter et demander un devis à une agence SEO pour vous accompagner dans cette stratégie complexe.