Quelques informations sur le Géotag

Le mot géotag est utilisé pour indiquer une « balise de géolocalisation ». Il s’agit d’un marqueur géographique associé à un fichier audio, une photo ou encore un fichier vidéo. Cette balise de géolocalisation peut comprendre des données GPS telles que des coordonnées latitude et longitude, mais aussi une latitude. Elle peut également contenir la direction de vue par rapport aux indications d’une boussole et des informations plus précises marquées par l’utilisateur (code postal, quartier, ville, région, etc.).

Il faut noter qu’il est possible d’ajouter des informations non cartographiques comme des données relatives au temps (temps de capture d’une photo, etc.) ou encore des données précises concernant l’appareil utilisé pour la capture. Découvrez avec votre agence SEO comment réussir le géotag de vos photos lorsque votre appareil de capture n’est pas doté d’une option spécifique ou d’un capteur GPS. Il faut savoir qu’il est possible de géotagger automatiquement des photos sur des sites comme Flickr ou en employant des logiciels de gestion de photothèque comme Aperture ou Lightroom.

Retracer son parcours pour faciliter le géotag

Au cours d’un voyage ou d’une sortie,  il est recommandé de s’équiper d’un petit appareil pour récupérer les trames GPS et enregistrer automatiquement et régulièrement les coordonnées GPS de tous les lieux où vous passez. Grâce à ce système, vous disposez d’une succession de points GPS avec des coordonnées latitude, longitude et des horaires lorsque les points ont été enregistrés. Vous pourrez alors retracer plus facilement votre parcours.

Grâce aux informations relatives au temps enregistrées par votre appareil dans les métadonnées de chaque photo, vous pourriez associer les coordonnées GPS correspondantes. Actuellement, il existe différents outils et appareils qui facilitent la sauvegarde de votre parcours : iPhone avec ses nombreuses applications gratuites (GPS Tracker) ou payantes (Trails GPS Tracker). Il vous suffit ensuite de choisir les extensions en fonction des applications et des logiciels qui sont à votre disposition : .GPX, .CSV, .KML. Il faut savoir que ce dernier format peut être directement lu via Google Earth et facilite la visualisation de votre parcours.

Utilisez des logiciels pour linker vos prises de vues

Il existe des logiciels payants qui vous permettent de relier vos photos à une coordonnée GPS vous pouvez choisir entre PhotoLinker et HoudahGeo. Il est recommandé d’utiliser le premier qui présente une interface plus intuitive et qui facilite les différentes manipulations à faire pour linker vos prises de vues.

Lorsque le logiciel est lancé, il suffit d’effectuer un « glisser-déposer » pour ajouter les fichiers KML et GPX que vous avez obtenus lors de la première étape. Attention : il faut s’assurer que le tracker GPS et l’appareil photo soient réglés sur le même fuseau horaire. Ensuite, il faut sélectionner toutes les photos avant de cliquer sur un bouton pour les marquer avec les coordonnées GPS correspondantes. Le logiciel s’active pour trouver la coordonnée la plus proche de l’heure de prise de la photo et rajoutera ces données aux métadonnées de la prise de vue. Il ne faut pas oublier d’appuyer sur le bouton « Write Changed Tags » pour enregistrer les changements effectués sur les fichiers images.

Lorsque ces différentes étapes sont accomplies, vos photos sont désormais « géotaggées ». Vous pouvez faire une vérification en utilisant Lightroom : lorsque les photos sont sélectionnées, il faut cliquer sur l’option « métadonnées », puis sur « lire les métadonnées depuis les fichiers » pour découvrir les nouvelles informations enregistrées dans les métadonnées de chaque prise de vue. Il y a une flèche qui vous permet de vous rendre directement sur une page Google Maps et d’afficher la position correspondante à l’image.

Utilisez Flickr pour partager vos photos

Si vous souhaitez partager vos photos avec les métadonnées que vous avez enregistrées sur Flickr,  vous n’avez pas besoin de techniques particulières : si vous utilisez Lightroom 3, vous disposez d’une option qui permet d’exporter vos prises de vues sur votre compte Flickr. Si vous voulez que toutes les métadonnées apparaissent, évitez de cliquer sur « Réduire les métadonnées incorporées ».

Le plugin QGis  Photo2Shape pour geotagger des photos

Il faut noter que le plugin photo2shape est remplacé par « Geotag and import photos ». En utilisant QGis, vous précisez les coordonnées géographiques des prises de vues et vous modifiez leurs données EXIF (Exchangeable image file format) : il s’agit entre autres des informations sur l’appareil photo, la date et l’heure à laquelle la photo est prise, etc. Si votre appareil photo est équipé d’un GPS, les informations de géolocalisation peuvent être automatiquement intégrées. Sinon, vous pouvez recourir à des logiciels gratuits comme GPS Photo ou encore des outils payants comme Robogeo. Mais le nouveau plugin « Geotag and import Photos » peut remplacer ces logiciels pour inclure des données de localisation dans vos fichiers images. Vous pourrez alors charger et visionner sans difficulté vos photos dans QGis.

Il faut noter qu’il existe actuellement un large choix de logiciels et d’outils qui permettent de géo tagger des images et d’effectuer des réglages encore plus précis. Il suffit de choisir les plus adaptés en tenant compte de vos besoins et des options qui vous conviennent.