La vitesse de chargement est déterminante pour l’expérience utilisateur. De ce fait, c’est un critère important du référencement naturel.

Google annonce ces derniers temps de nombreux nouveaux standards en matière de référencement naturel. Parmi ces nouveaux éléments, optimiser vitesse de chargement fait partie des critères du référencement. Nous allons vous expliquer dans quelles mesures est-ce important, mais surtout comment faire pour augmenter vitesse de chargement ?

Pourquoi travailler la vitesse de chargement de votre site ?

Depuis peu, la vitesse de chargement figure parmi les critères du référencement SEO. C’est la première raison pour laquelle il est important d’y veiller. Mais ce n’est pas tout, car la rapidité indique également les performances de votre site.

Un critère mis en place par les moteurs de recherche

Les moteurs de recherches n’ont qu’un seul but : offrir des contenus de qualité et pertinents aux internautes. C’est le propre de Google. Mais à côté des informations, l’aspect technique est également déterminant. C’est ainsi que la vitesse de chargement des pages a commencé à intégrer les critères du moteur. Réduire les temps de chargement beaucoup trop lents présente un double avantage. Les résultats sont encore plus pertinents et ce sera économique par rapport aux ressources dédiées aux robots.

Un avantage direct sur votre trafic

En principe, on s’aligne automatiquement par rapport aux critères imposés par les moteurs de recherche. Il est à noter cependant qu’une étude de ces points a été effectuée pour que ces derniers puissent avoir un impact sur le site lui-même.

Le but de la mise en place de ce nouveau critère était de dégager tous les sites dont le temps de chargement est beaucoup trop lent. L’objectif est d’améliorer l’expérience utilisateur.

Dans la pratique, si l’internaute vit une expérience satisfaisante, logiquement, il va revenir. Cependant, si les pages mettent trop de temps à charger, l’utilisateur aura plutôt tendance à fermer l’onglet et à passer à autre chose. Le taux de rebond est réduit jusqu’à 50 % lorsque la vitesse de chargement prend moins de trois secondes.

Des avantages techniques également

Lorsqu’on augmente la vitesse de chargement d’un site, on constate également d’autres améliorations techniques. Par exemple, il y aura de moins en moins de pages crawlées. Lorsque Google alloue des ressources à ses robots, celles-ci restent limitées. Cela signifie que lorsque le temps de chargement est beaucoup trop lourd, le moteur de recherche risque tout simplement de passer à côté de votre site ou du moins, toutes les pages ne seront pas parcourues.

Comment analyser la vitesse de chargement de votre site ?

Avant d’établir les stratégies pour optimiser vitesse de chargement, il faut déjà poser un premier diagnostic. Il s’agit d’analyser les ressources utilisées : plug-ins, etc. Il faut savoir que pour améliorer le temps de chargement, il faut mettre en œuvre le moins de ressources possible. Mais bien entendu, il faut également que la qualité soit préservée. Plusieurs outils sont à votre disposition, en voici les principaux :

PageSpeed Insights de Google

Cet outil a été développé par Google et est dédié à l’analyse de la vitesse de chargement. PageSpeed Insights se décline en plusieurs versions, dont la version mobile qui vous permet de tester vitesse rapidement et facilement. Mais vous pouvez également opérer via la version desktop du site. Pour cela, il vous suffit de fournir votre URL et Google vous donne toutes les informations sur le temps de chargement de votre site.

Pingdome Tools

C’est également un outil des plus appréciés pour le test de la vitesse de chargement. L’outil est gratuit et simple d’utilisation. Vous n’avez qu’à reporter votre URL sur l’interface qui y est réservée et l’outil vous indiquera la vitesse. Elle sera formulée sous forme de score, lequel englobe les performances en général de la plateforme.

Test My Site

Il s’agit d’un outil mis en place par Google. Mais cette fois-ci, il est réservé aux seuls sites web mobiles. L’outil fournit un rapport complet et précis en ce qui concerne la performance de votre site. Avec Test My Site, inutile de demander un audit auprès d’une agence.

WebPage Test

C’est un élément de l’équipe de Google Chrome qui a mis en place cet outil. Son principal est qu’il s’agit d’un dispositif à 100 % open source. Il permet également de filtrer les résultats, pour les classer par la suite par navigateur. C’est donc un outil de précision.

Comment booster la vitesse de chargement de votre site ?

Vous avez plusieurs solutions à votre disposition ; elles sont simples, gratuites et plutôt rapides, les voici :

Travailler le poids des images

Il faut redimensionner les images notamment tout ce qui est visuel dans votre site. La règle est la suivante : lorsque le visuel est de la bonne taille, le site sera moins lourd. Il faut toujours privilégier la légèreté, tout en préservant la qualité.

Vous pouvez et devez également compresser vos visuels. Même lorsque les images sont à la bonne taille, il faut encore les compresser autant que possible. Cela va aider à moins alourdir inutilement votre site. Vous pouvez y procéder via des plug-ins ou encore via des outils de compression image en ligne.

Alléger les pages

Pour que la vitesse de chargement des pages soit réduite, il faut qu’elles soient les plus légères possible. Il ne faut pas oublier qu’en matière de référencement, la qualité importe plus que la quantité. Cela signifie qu’il suffit de miser sur l’essentiel en relation avec votre thématique. En ce sens, sachez que les vidéos, les images, les sliders ou encore les publicités risquent d’alourdir les pages. Il n’est donc pas recommandé d’en abuser. Il vaut mieux faire simple et léger, ce qui garantira votre visibilité.

Utiliser un système de cache

À chaque fois que le serveur reçoit une requête, le temps de chargement est ralenti. Si vous avez plusieurs requêtes en simultané, la vitesse de chargement va être de plus en plus lente. Un système de cache pourrait résoudre le problème, car il évitera de laisser passer plusieurs requêtes en même temps vers le serveur. Le site pourra ainsi souffler et regagner en vitesse.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier d’analyser régulièrement les performances de votre site.