Les outils d’optimisation du référencement

Optimiser un site Internet aux yeux de Google demande une certaine investigation des éléments ayant un impact direct sur le SEO : tendances actuelles, stratégie éditoriale, netlinking, balisage, mots-clés… Il est cependant possible de rendre la tâche plus aisée et cela sans avoir recours à une agence SEO, mais en utilisant simplement des outils très pratiques et gratuits, destinés à l’optimisation du référencement.

Identifier les tendances du moment

Avant de se lancer dans la rédaction de contenu, mieux vaut être au parfum des tendances actuelles. Google Trends permet justement d’identifier quelles sont les recherches récentes des internautes, mais aussi d’avoir un aperçu de la popularité des expressions sémantiques, de découvrir quelles sont les recherches qui leur sont associées, ou encore d’anticiper son contenu d’après des pics d’intérêt regroupés par thème… Retrouvez Google Trends ici : https://trends.google.fr/trends/

Etudier la sémantique se son site

Le générateur Google de mots-clés donne quant à lui des indications sur les mots-clefs qui nous intéressent. Mais surtout, il permet de générer des expressions annexes afin de varier son langage contextuel. Il s’agit donc d’un outil très utile pour effectuer une étude sémantique, qui sera elle-même fortement nécessaire à l’optimisation du référencement par la suite. Vous retrouverez le générateur de mots-clés Google ici :       https://adwords.google.fr/KeywordPlanner

Dupliquer du contenu sur Internet cause fortement préjudice au référencement d’un site web. Il est donc indispensable de s’assurer que son contenu, quel qu’il soit, n’a pas été copié sans son accord par une autre source. Si vous vous inspirez d’une source extérieure pour rédiger votre propre contenu, mieux vaut également s’assurer que le résultat ne soit pas trop proche du contenu d’origine. Copyscape permet de vérifier cela en un coup d’œil : http://www.copyscape.com/

Analyser le référencement

Google Webmaster permet aux référenceurs de s’assurer qu’un site Internet ne faiblit d’aucune erreur d’exploration, qu’aucun URL n’est bloquée, et tout autre problème de santé. Il permet aussi de vérifier l’indexation de son site et de communiquer à Google le sitemap (fichier XML cataloguant les URL d’un site ainsi que des métadonnées supplémentaires). Vous retrouverez le Google Webmaster ici : https://www.google.com/webmasters/

Webrankinfo est l’apanage de tout expert en référencement, puisqu’il offre de nombreuses fonctionnalités d’optimisation SEO indispensables. Il permet, entre autres, d’analyser des pages Internet en profondeur (HTTP, indice de similarité textuelle…) mais aussi d’implanter des liens en direction de son propre site Internet (backlinks, proposition de sources pour échange de liens, de déterminer si deux pages sont hébergées sur la même adresse IP…). Bref, c’est un outil ultra complet. Pour retrouver Webrankinfo, rendez-vous ici :         https://www.webrankinfo.com/outils/

Parfaire l’optimisation

Il est désormais possible, grâce à LiveOptim, d’installer un script sur son site afin de perfectionner son contenu de façon simple et rapide. En effet, il suffit de renseigner les mots-clefs sur lesquels on veut insister, mais aussi les liens vers lesquels on souhaite effectuer des redirections. Cet outil, qui fonctionne par ailleurs sur la majorité des CMS, rendra alors possible l’optimisation de votre site sans avoir besoin de bouger le petit doigt.

L’optimisation se fait aussi à l’aide d’un Sitemap. Il existe différentes possibilités pour générer cet outil très utile, le processus va en fait dépendre des supports. Si on est hébergé sur WordPress, il est par exemple possible d’installer plusieurs plugins qui sont prévus à cet effet. Dans les autres cas de figure, il est également possible d’utiliser le site XML Sitemap, celui-ci générera alors un sitemap à destination de n’importe quel type de site Internet.

Suivre le positionnement dans les moteurs de recherche

MyPoseo permet d’avoir un aperçu direct de l’emplacement de son site dans les résultats des moteurs de recherche, et cela en fonction des mots-clés sur lesquels on mettra son attention. Il est également possible de déterminer quelle est la source concurrente la mieux positionnée sur un mot clé de son choix, et de réaliser une rapide étude de marché entre deux sites opposés. Enfin, on peut aussi y copier un texte pour vérifier les occurrences avec d’autres sources sur Internet et veiller à ce que son contenu ne soit pas dupliqué. Retrouvez MyPoseo ici : https://www.myposeo.com/fr/

S’occuper du Netlinking

SEO Hackers est un outil très efficace pour rendre automatique l’ajout de son site Internet aux annuaires. Ces-derniers sont répertoriés au nombre de 4000, contre 171 sources de communiqué de presse. Il est par ailleurs possible de programmer dans le temps son inscription et de personnaliser sa description pour chaque annuaire. L’équipe de SEO Hackers propose aussi de vous accompagner dans la rédaction des méta-données… Retrouvez SEO Hackers ici : https://seohackers.fr/

Il est également possible de communiquer directement avec d’autres référenceurs afin d’échanger des liens, grâce au site Echangeo. La procédure est pour le moins conviviale : elle permet de remporter des points, que l’on va alors dépenser en acquérant des liens sur les autres sources de son choix. Echangeo a d’autre part été imaginé pour empêcher l’emplacement de liens réciproques. Retrouvez Echangeo ici : http://www.echangeo.fr/

Majestic SEO est un outil bien conçu vous permettant d’analyser votre netlinking ainsi que les stratégies d’acquisition des sites concurrents. Il va alors s’appuyer sur le volume ; la pertinence des sources, les risques de sur-optimisation et bien d’autres choses encore… Essayez Majestic SEO ici : https://fr.majestic.com/