Audits Data

Les audits data sont aujourd’hui au cœur du fonctionnement et du management des entreprises. Les compagnies se doivent de faire preuve d’une grande efficacité pour tirer leur épingle du jeu, dans un contexte économique en constante évolution. Il est question d’augmenter le chiffre d’affaires, en optimisant au mieux les dépenses et les investissements. Pour rester compétitives, les entreprises se doivent d’innover et rendre leur fonctionnement plus productif. C’est là qu’interviennent les audits data.

Qu’estce que l’audit data ?

Face à la masse de données dont sont parfois propriétaires certaines entreprises, il est important de pouvoir en dégager des informations pertinentes. Ces données peuvent avoir des provenances diverses : réseaux sociaux, visiteurs de sites web, clients d’une plateforme de commerce en ligne voire de retail, etc. Il est alors important de procéder à une analyse fiable et utile des données.

L’audit data consiste alors à tirer parti de données brutes, par une analyse pertinente de celles-ci. Il faut en outre pouvoir évaluer la qualité, la pertinence et l’utilité de ces données.

Utilité des audits data : quel est leur rôle ?

Ce contrôle de données permet d’acquérir un certain nombre d’informations détaillées, issues de données brutes. Cela permet de confirmer des tendances ou de vérifier une impression. Ces données contrôlées permettent d’assurer une fiabilité à une étude marketing par exemple. Les audits data sont en ce sens d’excellents outils d’aide à la décision.

Les audits data ont une signification qui leur est propre dans le domaine des systèmes informatiques. Ils permettent à l’issue d’une analyse, de tirer des conclusions sur l’efficacité desdits systèmes. En fonction des prévisions et objectifs d’une entreprise, ils sont en mesure d’offrir des réponses sur leur efficacité.

Les questions liées aux données récoltées

Avant tout audit de données, il convient de se poser un certain nombre de questions qui conditionneront la réussite de cet audit.
1 La pertinence des données

Il convient de connaître le type de données collectées, mais aussi leur pertinence. Est-ce le bon type de données, en ai-je suffisamment de sorte à être en mesure de tirer une conclusion en fin d’analyse, sont-elles pertinentes ?

2 L’intégrité des données

Les données que l’entreprise a en sa possession sont-elles fiables, sont-elles sincères, quelle en est l’intégrité ? Il convient de savoir si les données en question sont précises.

3 La représentativité

La question sur la représentativité des données permet de savoir si elles sont sous-ou sur-représentatives des types de données. Par exemple, la tranche de population répondant à un questionnaire est-elle représentative d’une catégorie donnée en nombre suffisant ?

4 Comportement face à des manques

Les manques peuvent être des données manquantes ou erronées. Quel comportement adopter face à de telles situations ?

Comment s’y prendre dès lors pour réussir un audit data ?

Les audits data permettront de déterminer les zones d’ombres dans une approche marketing ou même dans le stockage de données. En vérifiant l’usage que l’entreprise fait des données, il devient plus simple de déterminer les postes et secteurs à surcoûts.

a Aller à la découverte des données

Pour bien débuter un audit de données, il est important de faire une liste des actifs de données en la possession de l’entreprise. Il peut s’agir de :

  • Informations clients provenant de la solution CRM
  • Informations d’achats POS dans le cadre de retail
  • Données de paniers clients dans le cadre de la vente en ligne
  • Contacts marketing (emails, téléphones, entreprises prospectées)
  • Abonnées provenant de réseaux sociaux
  • Ou tout simplement des informations clients provenant d’une base de données
b Savoir où sont les données et comment y accéder

Il convient de déterminer comment accéder à ces données. Elles peuvent en effet provenir de divers points. Il est donc important de déterminer leur lieu de « vie » et le cas échéant, déterminer le lieu de stockage le plus cohérent pour celles-ci.

Il est par exemple possible que votre entreprise dispose de bureaux répartis dans le monde. S’il est vrai que les informations client sont généralement saisies dans le logiciel CRM, il est aussi possible qu’à la suite d’échanges par mail ou via les réseaux sociaux, des informations pertinentes y figurent. Ils convient alors de rassembler ces données client au même endroit.

c Briefings avec les différentes branches

Effectuer des briefings avec les différents managers, responsables, permet d’obtenir une photographie claire de la carte de données. Cela permet d’établir l’exploitation qui en est faite.

d Hiérarchiser et organiser les données

Il convient par la suite de classer ces données. Par exemple, d’établir une hiérarchie sur le type de données générant le plus de bénéfices pour l’entreprise (mails, réseaux sociaux, etc.).

eEffectuer un suivi des données

Le monitoring des données permet de se tenir informé en temps réel de la pertinence de celles-ci, mais aussi de leur apport au sein de votre entreprise. De nombreuses données brutes et exploitables sont malheureusement souvent peu utilisées, ce qui représente un manque à gagner pour l’entreprise.

Pour conclure, il convient de reconnaître l’importance des données en possession par une entreprise. Cela permet d’ajuster un plan d’action et représente une aide à la décision fondamentale. Notre agence SEO vous accompagne dans la gestion de vos données brutes, pour permettre à votre entreprise d’améliorer sa croissance.