Le taux de clics (CTR)

Le taux de clics (ou CTR, Click Through Rate) est un indice de mesure qui permet de déterminer le succès d’une campagne marketing en ligne (campagne Adwords, e-mailing…). C’est un rapport entre le nombre de clics sur une publicité (ou autre support de communication) par rapport au nombre d’impressions de cette publicité. Il permet d’estimer les performances des mots-clés que l’annonceur a choisis pour sa campagne. Il s’exprime en pourcentage. Exemple : ma publicité s’affiche 1000 fois, elle est cliquée 10 fois. Mon taux de clics est donc de 1% (nombre de clics/nombre d’impressions x 100). Le taux de clics peut également mesurer les positions dans les résultats des moteurs de recherche ou la performance d’un site.

Le CTR et les campagnes publicitaires.

En utilisant Google Adwords, il est possible de visualiser l’impact d’une campagne en détails (CTR, taux nombre d’impressions, nombre de clics, taux de conversion etc…). Grâce à ces données, on peut donc apporter des améliorations à sa campagne :
  • Ai-je bien ciblé mes potentiels clients ?
  • Mon budget est-il suffisant ?
  • Mes annonces et mes mots-clés sont-ils performants ?
  • Ma landing page répond-elle à l’attente des internautes ayant cliqué ?

Le CTR est un bon indicateur du niveau de performance des annonces et des mots-clés choisis pour une campagne publicitaire. Fort de ces données, il est donc possible d’améliorer le choix des mots-clés et par conséquent de booster sa campagne en utilisant des outils comme Keyword Planner ou SEMrush. Ainsi, on peut affiner son choix de mots-clés, en ajouter, en supprimer ou les agencer en groupes.
Autre piste d’amélioration du taux de clics en SEA : le regroupement d’annonces. Plusieurs annonces bien ciblées dans un même groupe multiplient les chances d’une campagne d’apparaitre lors d’une recherche en ligne.

Le CTR, outil d’analyse pour le

Plusieurs études ont été menées aux alentours de 2013 pour mesurer le CTR moyen selon la position des résultats générés par les moteurs de recherche. Il faut garder à l’esprit que la méthodologie et certains facteurs comme l’impact de la présence des annonces AdWords sur le taux de clics des résultats en recherche naturelle jouent sur les données récoltées. Voici ce qu’elles nous enseignent :
  • Plus le résultat est haut sur le SERP, plus le CTR est élevé. Notamment pour les trois premiers.
  • La première page de résultats capte le plus de clics.
  • Google obtient un taux de clics deux fois plus élevé que Bing.
  • Le nom d’une marque dans la requête augmente le CTR du premier résultat.
  • Le taux de clics moyen varie en fonction du nombre de mots-clés utilisé dans la requête.
Cependant, le CTR peut-il être considéré comme un critère de popularité d’une page ? Le doute est permis car, outre les réserves émises précédemment, on ne connait pas non plus l’impact des clickbots (robots cliqueurs) sur le réel taux de clics. Cependant, on peut penser qu’il y a une corrélation entre le nombre de clics et le classement sur le SERP.

Quelques astuces supplémentaires pour améliorer son CTR.

Améliorer son taux de clics, c’est augmenter son taux de conversion, améliorer sa notoriété, fidéliser sa clientèle… Il est donc indispensable d’y travailler. Voici quelques pistes connues des agences SEO et autres référenceurs.
  • Il ne faut pas hésiter à mettre en avant les boutons « call to action » par des couleurs, des polices qui attirent l’œil, ou par leur emplacement sur la page. Leur taille doit être adaptée : visible sans être envahissante.
  • Concernant le vocabulaire, mieux vaut utiliser des verbes d’action incitatif, en évitant l’infinitif (« Invitez un ami » ou « profitez de notre offre » par exemple). De même, il ne faut pas hésiter à utiliser des mots qui « parlent » à l’internaute (« gratuit », « testé », « garanti »).
  • Il faut optimiser les titres, les URL, et les méta-descriptions.
  • Il ne faut pas laisser dormir son site, et lui apporter régulièrement du contenu neuf et actuel.
  • L’internaute aime qu’on en appelle à ses émotions : rire, joie, surprise, empathie… Le story-telling accroche plus facilement le visiteur qu’un simple texte descriptif.
  • Il faut adapter son site à tous les supports, et surtout au support mobile. En effet, celui-ci se substitue peu à peu aux supports classiques.

 « Améliorer son taux de clics, c’est augmenter son taux de conversion, améliorer sa notoriété, fidéliser sa clientèle… »

En résumé, le CTR ou taux de clics est un indicateur précieux de l’efficacité d’une campagne marketing ou de la bonne santé d’un site. Lorsqu’il s’agit de SEA, il permet de savoir s’il faut modifier ou améliorer sa campagne en ligne par un travail sur les annonces et les mots-clés. Ainsi, à l’aide d’outils d’identification et de planification de mots-clés, on peut améliorer son CTR.  En SEO, il permet d’analyser, en se basant sur les données de la Google Search Console, la performance des différentes pages d’un site. De nombreuses astuces permettent d’améliorer les points qui bloquent. Un CTR peut donc toujours s’améliorer.