Le Dropshipping

Les nouveaux modes de consommation ont aidé à développer de nouvelles façons de pratiquer l’e-commerce. Il n’est pas toujours aisé pour un commerçant ou un distributeur de devoir assurer la gestion des stocks et les conséquences y afférant comme les retours clients voire les invendus. En effet, au-delà des implications que cela nécessite notamment en matière financière, il existe un coût en ressources humaines et en logistique qu’il n’est pas toujours évident de supporter. Un système permettant au distributeur de s’affranchir de toutes ces contraintes est toujours salutaire. Voilà en quoi consiste le dropshipping, une nouvelle façon de pratiquer la vente en ligne.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Si l’on doit présenter de façon succincte le dropshipping, l’on dira tout simplement qu’il s’agit d’un système de vente dans lequel le distributeur ou le commerçant, met un produit en vente dans sa boutique en ligne, mais dont il ne gère guère les stocks. L’on peut ceci dit présenter deux systèmes de ce modèle de e-commerce.

a. Support des stocks par le distributeur (e-commerçant)

Dans ce premier système, le distributeur reçoit les commandes passées via son site e-commerce et va à son tour demander au fournisseur de produire une certaine quantité d’articles en fonction de ses estimations. Le distributeur a dans ce cas la charge de la gestion des stocks et doit supporter les éventuels surplus.

b.  Support des stocks par le fournisseur (grossiste)

Dans ce second cas de figure, les clients passent les commandes via le site du e-commerçant, mais contrairement au premier cas, les commandes sont reçues directement par le grossiste. C’est lui qui devra s’occuper de la chaîne de livraison, et donc de la gestion des stocks. Il supporte les éventuels coûts liés à la surproduction.
Dans les deux cas de figures, le fournisseur assure la livraison du produit au client. Le cas le plus commun est le second. Le distributeur transfère les commandes au grossiste (dropshipper) et c’est ce dernier qui assure la gestion du stock et la logistique.

Les avantages du dropshipping

Pour les e-commerçants qui débutent, c’est principalement à ce stade de la vie d’un site marchand que le dropshipping présente des avantages. Il permet en effet de se lancer dans une activité de e-commerce à moindres frais tout en limitant les risques financiers.

1-  Limiter les investissements et les frais de gestion

Du point de vue du e-commerçant, le dropshipping représente un business model permettant de réduire les investissements et les frais en début d’activité. Les coûts de warehousing en achat ou en location, l’achat des emballages, la constitution du stock et sa gestion sont des dépenses inévitables pour une entreprise débutante dans le secteur de la vente à distance. Le retour sur investissement est permis grâce aux ventes réalisées via le site. Mais alors que faire lorsque les ventes n’atteignent pas le niveau escompté ? L’e-commerçant dispose d’un stock invendu, doit faire face à des dépenses liées à la main-d’œuvre ainsi qu’au paiement des fournisseurs. Le dropshipping limite ces risques.
Le dropshipping est synonyme d’insouciance quant à la gestion d’un entrepôt, de stocks, de machines d’étiquetage, voire de ressources humaines.

2-  Gain de temps et développement rapide de son activité

Le traitement des commandes et la gestion de la livraison sont des étapes incontournables dans le cycle de distribution d’un produit. Un site qui reçoit à peine quelques commandes par jour est à même de gérer ces étapes du processus de distribution. Cependant, lorsque l’entreprise essaie de se développer, le rythme devenu soutenu implique un besoin de temps qui freine le développement rapide de l’activité.
Le dropshipping peut s’avérer être une solution intéressante dans ce cas de figure car elle permet de s’affranchir des contraintes liées au temps passé dans le cadre de la gestion logistique.
Cela permet de diversifier son catalogue produit sans se soucier des aléas afférant à la gestion du stock, de la livraison, voire du temps passé au déballage des packs fournisseurs pour le packaging de la vente au détail.

3-  Validation sans prise de risque de produits

Lors de la mise en vente d’un nouveau produit sur une plateforme de vente en ligne, des doutes subsistent toujours quant au succès qu’aura l’article en question. Même en très faible quantité, l’achat de stocks auprès d’un fournisseur occasionne toujours des investissements dont on ignore s’ils seront synonymes de rentrée de frais. Le dropshipping permet de limiter ce danger.
Opter pour le dropshipping permet de mettre des produits en vente en réduisant considérablement la prise de risque. En cas d’insuccès, le commerçant a toujours la possibilité de retirer le produit de son catalogue sans se soucier d’un surplus de stock.
Notre agence SEO vous accompagne dans le référencement naturel de votre site de e-commerce en dropshipping. Ce système de e-commerce permet en effet au commerçant de concentrer ses efforts à la conquête de nouveaux clients, en abandonnant les soucis liés aux stocks au grossiste.