La veille stratégique

Toutes les agences SEO vous le diront en pointant du doigt les réseaux sociaux, la veille économique est une étape nécessaire qu’il convient de ne pas négliger pour le développement de votre entreprise en ligne ! En vérité cette affirmation ne s’affiche pas vraie qu’en ligne et s’étend à l’ensemble des entreprises. Pourtant et si l’on met de côté les grandes entreprises mondiales toujours en avance sur leurs concurrents, peu y accordent réellement l’intérêt que cette stratégie économique mérite, souvent et surement par simple méconnaissance. Afin de remédier à cette problématique, nous vous présentons ci-dessous la veille stratégique, sa définition, ses étapes et son utilité finale pour l’entreprise qui la met en pratique.

Définition et étapes

La veille stratégique est un ensemble d’étapes utilisées en synergie dans le but de récupérer des données et informations stratégiques bénéfiques pour la tenue et la croissance de votre entreprise. Ces informations à votre portée, vous avez la possibilité de les coordonner pour répondre à différents besoins et attentes inhérentes à celle-ci, tels que son développement ou en réponse à une problématique identifiée en amont. Pour être efficace et porteuse de résultats probants, la veille stratégique se doit d’être organisée selon 4 étapes complémentaires et indissociables.

Les 4 étapes de la veille stratégique

Indispensables à une veille stratégique “dans les règles”, ces 4 étapes se décomposent selon le schéma suivant : collecte, analyse, synthèse et restitution. Si en première instance et posée comme ceci la veille stratégique semble hors de portée, elle est en réalité aisée dès lors que l’on en connaît les méthodes et outils. Pour simplifier ce schéma, voici une explication rapide de l’ensemble des étapes rattachées à la veille stratégique :

– La collecte de données : première phase, la collecte de données correspond à la phase de recherche d’informations ayant un lien ou une corrélation avec l’entreprise qui conduit cette collecte. Pouvant (et étant) bien souvent mise en action par une personne physique, elle utilise différents canaux permettant d’accéder à l’information et peut également être automatisée par le biais d’outils informatiques performants proposées par des entreprises spécialisées.
– L’analyse des données collectées : dès que les données sont en possession de l’entreprise, celle-ci doit se lancer dans le traitement de l’information collectée pour en dégager les grandes conclusions ayant une pertinence directe avec les objectifs définis. Pour que l’on puisse considérer ces informations viables, celles-ci doivent apporter une réelle valeur ajoutée à l’entreprise en servant ses intérêts. Enfin et car il est important de le rappeler, une vérification de la véracité des sources doit toujours être opérée en amont pour ne pas porter préjudice à la stratégie globale de l’entreprise.
– La synthèse des données : étape relativement simple, la synthèse des données permet à l’entreprise de mettre en lumière l’essentiel de l’information afin d’en dégager les actions concrètes à mettre en place et à intégrer dans les différents pôles stratégiques concernés.
– La restitution des données : dernière étape pour conclure avec succès la veille stratégique de l’entreprise, la restitution des données est la communication des objectifs extraits précédemment à chacun des services de renseignements concernés. Cela peut aussi être et selon les spécificités de chaque société, la communication des résultats obtenus à ses associés, clients ou prospects.

Les réseaux sociaux : nouvelles niches de données

Mise en lumière récemment et à plusieurs reprises dans l’actualité mondiale, la place des réseaux sociaux dans la collecte de données stratégiques mérite qu’une entreprise s’y attarde. Mines d’informations personnelles et ciblées sur une majorité de la population mondiale classée par environnement, ils sont un outil marketing puissant pour cibler, séduire et convertir les clients potentiels d’une entreprise. Intégrées dans une démarche de veille stratégique, ces données qui sont de surcroît disponibles gratuitement et en libre-accès permettent à une entreprise de dégager des conclusions pertinentes sur ses clients, conclusions pertinentes marquant ensuite les grands objectifs stratégiques à adopter pour l’accroissement économique de celle-ci.

A quoi sert réellement la veille stratégique ?

 Essentielle de nos jours à l’ensemble des entreprises soumises à la concurrence (en d’autres termes toutes les entreprises mondiales), la veille stratégique sert avant tout à prévenir les menaces pesant sur celles-ci. Ces menaces directes ou indirectes peuvent se présenter sous la forme d’une atteinte à la réputation de l’entreprise, un secteur d’activité ou un marché particulier ou encore une entreprise concurrente aux similarités fortes avec l’entreprise concernée par la veille stratégique. Dans chacun de ces cas, ces menaces influent directement sur le développement de l’entreprise et doivent de ce fait être évitées.

Moyen d’aide à la prise de décision stratégique, la veille permet également à l’entreprise de se maintenir voir de dépasser la concurrence en imitant ou en s’inspirant de leurs stratégies et innovations. Opportunités de croissance, innovation, développement, etc… Levier économique, la veille stratégique est avant tout et enfin une stratégie s’inscrivant dans l’intelligence économique d’une société, de laquelle elle est indissociable !