Le nuage de mots

Le nuage de mots, que l’on appelle aussi le nuage de mots-clés ou encore le nuage de tags, est une synthèse visuelle des mots-clefs les plus utilisés sur un site Internet. Il permet ainsi de faire ressortir de manière sympathique le langage le plus employé dans un contexte en particulier, et de rassembler sous forme d’image un grand nombre de concepts.

Utilisation du « word cloud »

Flick, le site de partage d’images, fut l’une des toutes premières plateformes à utiliser cette méthode de classement originale. Aujourd’hui, nombreux sont les blogs, les sites Internet mais aussi les annuaires qui ont recours au nuage de mots-clés pour archiver leur contenu.

Le nuage de mots-clés est, en effet, une façon ludique de mettre en valeur les concepts d’un site Web. Ces-derniers sont directement incorporés à la forme que l’on souhaite voir représentée, plus ou moins cocasse en fonction des sites web, et hiérarchisés d’une façon qui lui est propre… Alors que certains nuages feront par exemple ressortir les idées les plus populaires, d’autres vont simplement classer les mots par ordre alphabétique. Le plus souvent, la taille de la typographie indique l’importance d’un mot. En d’autres termes : plus un tag sera mentionné sur une page web, un article de blog ou bien un site Internet, plus il sera en évidence dans le nuage de mots. Il est donc facile de reconnaître ce dont il est question quand on parcourt un nuage de mots-clefs.

L’objectif de ce résumé linguistique est non seulement de donner un aperçu global des thématiques favorites du site sur lequel on navigue, mais aussi de rendre la navigation elle-même plus conviviale. Lorsqu’on clique sur un tag, on génère ainsi une nouvelle page reprenant par exemple tous les articles ou d’autres types de contenu en référence au mot-clé sur lequel on a cliqué. Pratique !

La seule limite du nuage de mots-clés réside dans le fait qu’il ne peut pas faire de distinction entre le sens des mots. Il pourra donc associer des concepts dont la sémantique est similaire mais dont le sens est totalement opposé. Pour illustrer cela à l’aide d’un exemple très simpliste : « c’est bien » et « ce n’est pas bien » sont sémantiquement similaire mais leur signification est bien entendue contraire. Le nuage de mots-clefs est donc davantage un inventaire plutôt qu’un outil permettant de tirer un enseignement des contenus auquel il est rattaché.

Les deux grands groupes de nuages de mots

On distingue deux types principaux de nuages de mots-clés. La première catégorie répertorie les concepts en fonction du nombre de fois où ils sont apparus dans un article. Cette donnée permet ainsi de matérialiser l’occurrence des idées qui se dégagent du contenu que l’on est en train de consulter. La deuxième catégorie, plus générale, restitue les mots-clés les plus utilisés dans un site, un blog ou encore un annuaire. L’objectif est par conséquent de mettre en valeur l’importance d’un sujet ayant fait l’objet de plusieurs articles, ou n’importe quels autres rattachements dans un ensemble de sites Internet.

L’intérêt de cette deuxième catégorie réside dans la navigation qui va en découler, puisqu’elle offre à l’utilisateur la possibilité de parcourir rapidement la totalité d’un site en suivant tout simplement la trame du mot-clé en question. Sur des annuaires comme ceux que l’on peut retrouver sur Internet, le nuage permet donc d’avoir très rapidement un aperçu des tendances actuelles, via les expressions et formules qui auront été les plus employées.

Certains nuages de mots-clés peuvent aussi tout simplement faire apparaître les résultats à une question ouverte ou bien un sondage : pour mettre en avant de façon visuelle les concepts qui seront venus à l’esprit des personnes interrogées sur un sujet en particulier.

Comment créer un nuage de motsclés ?

Pas besoin de faire appel à une agence SEO : tout le monde peut faire un nuage de mots ! Aujourd’hui, il existe en effet de nombreux générateurs disponibles sur Internet proposant de créer gratuitement et rapidement son propre nuage de mots-clés. Le processus est facile d’accès et amusant : il suffit de choisir la forme que l’on souhaite donner à son nuage – cela peut-être un caractère, un symbole ou encore une lettre, un dessin… Cette forme peut être colorée ou bien rester sobre. Ensuite, on va tout simplement rassembler les mots ainsi que les tags que l’on veut mettre en avant dans son nuage. Cette manipulation peut se faire de façon manuelle, mais bien souvent la plateforme permet d’incorporer directement le texte de son choix – cela peut être un article par exemple, ou encore un discours. Le système va alors automatiquement générer les mots et occurrences qui apparaissent le plus fréquemment dans le contenu qu’on aura saisi au préalable.

Certaines applications en ligne permettent également de générer des nuages de mots-clefs à partir d’une URL ou de tout autre document source, que l’on va pouvoir télécharger soi-même.